Publié le 06 février 2019 à 09:35

Pour le WWF, les caisses de pension devraient investir dans le durable

Pour le WWF, les caisses de pension devraient davantage s'intéresser aux énergies renouvelables.
Pour le WWF, l’argent des retraites devrait être investi dans les secteurs durables La Matinale / 1 min. / le 06 février 2019
En Suisse, l'argent de nos retraites devrait être davantage investi dans les secteurs durables. C'est le constat dressé par le WWF, qui a publié mardi son classement des 20 plus grandes caisses de pension en évaluant la manière dont elles placent l'argent des assurés.

D'après l'organisation non gouvernementale, si les caisses font des efforts en ce sens, cela reste encore insuffisant. L'enquête démontre toutefois que les institutions de prévoyance se préoccupent de plus en plus des critères de durabilité.

En revanche, elles sont peu nombreuses à adopter concrètement des stratégies de placement. Sur les 20 caisses de pension interrogées, seules quatre ont par exemple publié un plan sur la gestion des risques climatiques.

Un deuxième pilier évalué à 910 milliards de francs

Autre élément pointé du doigt par le WWF: le manque de transparence de certaines institutions. Plusieurs ont refusé de participer à l'étude. Pourtant, l'impact de ce secteur sur le développement durable est conséquent.

Le deuxième pilier des Suisses, assuré par quelque 2000 caisses de pension, est estimé à 910 milliards de francs. Pour cette raison, les institutions s'intéressent de plus en plus aux énergies renouvelables. Penser à l'après-pétrole signifie également garantir la sécurité des placements sur le long terme.

Joëlle Cachin

Adapation web: ther

 

Publié le 06 février 2019 à 09:35