Modifié

Les ventes de glyphosate ont baissé de presque moitié en dix ans

Le glyphosate est présent dans des herbicides, dont le Roundup de Monsanto. [Charles Platiau - Reuters]
Les ventes de glyphosate en forte baisse en Suisse / Le 12h30 / 1 min. / le 4 février 2019
Le glyphosate est de moins en moins vendu en Suisse. En dix ans, les quantités de cet herbicide ont baissé de 45% pour atteindre 186 tonnes en 2017, a indiqué lundi l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG).

Les ventes de l'ensemble des produits phytosanitaires en Suisse sont en diminution depuis quatre ans. Elles ont atteint 2030 tonnes, une diminution de 29% par rapport à 2008, a précisé l'Office fédéral de l'agriculture.

Cette baisse s'explique en grande partie par celle du glyphosate. Elle est aussi due à l'utilisation de plus en plus fréquente de techniques mécaniques pour lutter contre les mauvaises herbes.

Un aperçu des ventes de produits phytosanitaires. [Office fédéral de l'agriculture]Un aperçu des ventes de produits phytosanitaires. [Office fédéral de l'agriculture]

Les ventes de substances pour l'agriculture biologique ont augmenté de 40%, passant de 600 tonnes en 2008 à 840 tonnes en 2017. Cette hausse est liée à l'augmentation de l'agriculture biologique et des surfaces qui y sont consacrées, mais aussi au changement des habitudes d'achat des agriculteurs qui continuent dans le conventionnel.

Les dix meilleures ventes

Parmi les dix substances actives les plus vendues, le cuivre, l'huile de paraffine, l'huile de colza et le soufre peuvent être utilisés en agriculture biologique et dans les cultures conventionnelles.

Le glyphosate (herbicide), le folpet (fongicide en viticulture), le mancozèbe (fongicide, pommes de terre), le chlorothalonil (fongicide céréales et cultures maraîchères), le métamitron (herbicide, betteraves sucrières), le captan (fongicide en arboriculture) complètent ce groupe des dix substances les plus commercialisées en Suisse.

ats/lan

Publié Modifié