Modifié le 25 mars 2019 à 14:07

Campagne pour économiser l'énergie dans les résidences secondaires

Des résidences secondaires à Belalp-Blatten, en Valais.
SuisseEnergie incite les propriétaires de résidences secondaires à commander leur chauffage à distance La Matinale / 1 min. / le 01 février 2019
Inciter les propriétaires de résidences secondaires à économiser de l'énergie en dotant leur chauffage d'une commande à distance: voilà le but de la nouvelle campagne nationale de SuisseEnergie, lancée jeudi en Valais.

Nombre de résidences secondaires ponctuellement occupées sont chauffées à plus de 15 degrés durant toute la saison d'hiver. Un gaspillage auquel SuisseEnergie espère mettre un terme avec sa nouvelle campagne "MakeHeatSimple".

Son but est de promouvoir la commande à distance des systèmes de chauffage. Elle permet d'abaisser la température en cas d'absence et d'enclencher le chauffage avant l'arrivée des résidents.

3% de la consommation économisés

Selon une étude de l'Office fédéral de l'énergie (OFEN), quelque 2200 gigawattheures pourraient être ainsi économisés chaque année en Suisse. Cela correspond à environ 3% de la consommation d'énergie finale annuelle des ménages suisses et à 608'000 tonnes d'émission de CO2.

Avec 40% de son parc total de logements constitué de résidences secondaires, le Valais était idéal pour tenir le rôle de région-pilote de la nouvelle campagne, a indiqué Patrick Kutschera chef du service SuisseEnergie à l'OFEN. Ce d'autant plus que nombre d'entre elles se situent en altitude, "où les besoins en chauffage sont proportionnellement élevés".

La campagne sera menée dans le canton jusqu'en mars prochain. Si le succès est au rendez-vous, elle sera étendue ensuite à toute la Suisse pour une période de quatre ans. Son budget total s'élève à trois millions de francs, dont 400'000 francs environ pour la phase valaisanne, a précisé Patrick Kutschera.

>> Les précisions du 12h45:

La Confédération veut stopper le gaspillage d'énergie dans les résidences secondaires et lance une campagne
12h45 - Publié le 25 mars 2019

ats/boi

Publié le 31 janvier 2019 à 17:12 - Modifié le 25 mars 2019 à 14:07

Utiliser une commande à distance

L'installation d'une commande à distance coûte entre 500 et 2500 francs, selon la solution technique choisie. Le chauffage est activé ou désactivé par sms, téléphone ou via une application, et la résidence ne doit pas nécessairement être équipée d'internet.

L'installation n'est pas subventionnée par le canton, mais elle est rapidement amortie, a indiqué Joël Fournier. Le chef du service valaisan de l'énergie et des forces hydrauliques en a fait la démonstration via sa propre résidence secondaire.

Actuellement, moins de 2% des résidences secondaires en Suisse sont équipées d'un tel système pour leur chaudière à mazout, à gaz, à pellets ou pour leur pompe à chaleur. Selon SuisseEnergie, les propriétaires sont insuffisamment informés, d'où le lancement de la campagne.