Modifié le 24 janvier 2019 à 11:44

La Suisse, un des pays riches les moins généreux pour les dépenses sociales

La Suisse, un des pays riches les moins généreux pour les dépenses sociales.
La Suisse, un des pays riches les moins généreux en matière de dépense sociale La Matinale / 1 min. / le 24 janvier 2019
Les dépenses des retraites, du chômage ou des allocations familiales ont représenté l'an dernier en Suisse plus de 8000 francs par habitant, contre 11'000 francs, en moyenne, en France, selon une étude de l'OCDE.

La Suisse figure une fois encore en fin de ce classement établi par l'Organisation pour le développement et la coopération économiques (OCDE) en matière de prestations sociales. Avec des dépenses sociales équivalentes à 16% du PIB, la Suisse se rapproche des systèmes en vigueur en Corée du Sud, au Chili et au Mexique, les trois pays qui bouclent le classement.

La Suisse se distingue toutefois dans deux catégories: les dépenses relatives à l'incapacité, comme la maladie, le handicap ou les accidents de travail, et les indemnisations du chômage. Pour ces prestations spécifiques, la Suisse est plus généreuses que les autres membres de l'OCDE.

Mais la championne du classement générale reste, cette année encore, la France. Avec des "dépenses sociales publiques brutes" équivalentes à 31,2% de son PIB, l'Hexagone devance sur le podium la Belgique (28,9%) et la Finlande (28,7%).

Même si cette proportion est en recul par rapport au niveau record de 32% atteint en 2015 et 2016, elle reste largement supérieure à la moyenne des 36 pays membres de l'OCDE, qui était de 20,1% l'an dernier.

Cynthia Racine/lgr

Publié le 24 janvier 2019 à 09:37 - Modifié le 24 janvier 2019 à 11:44