Modifié le 07 janvier 2019 à 07:37

L'hygiène dentaire des résidents des EMS est mauvaise, selon une étude

L'hygiène dentaire des résidents des EMS est mauvaise, selon une étude.
L'hygiène dentaire des résidents des EMS est mauvaise, selon une étude La Matinale / 1 min. / le 07 janvier 2019
La santé bucco-dentaire de 95% des pensionnaires des maisons de retraite est "mauvaise à très mauvaise", affirme une étude de l'Université de Zurich relayée dimanche dans la SonntagsZeitung.

Cette étude réalisée auprès de quelque 500 pensionnaires de maisons de retraite relève que négliger cet aspect de la santé des aînés peut avoir des conséquences graves. Les personnes âgées dont l’hygiène bucco-dentaire n’est pas optimale peuvent inhaler des bactéries pouvant conduire, par exemple, à une pneumonie et dans certains cas à la mort.

"C’est scientifiquement prouvé", a confié à la RTS le dentiste lausannois Olivier Marmy, responsable de l’information à la Société suisse des médecins-dentistes. Pour lui, il s’agit d’améliorer l’information du personnel soignant des EMS, mais aussi d’impliquer davantage les dentistes au sein des maisons de retraite. "Or, ce n’est pas facile", estime-t-il. "Il faut de la formation et des moyens et cela coûte."

Problématique scrutée en Valais

Il n’en demeure pas moins que ce sujet, qui touche toute la Suisse, préoccupe. Secrétaire général de l’Association valaisanne des EMS, Arnaud Schaller en a conscience. "On travaille sérieusement sur cette problématique et tout va s’accélérer cette année", promet-il.

Ainsi, le groupe de travail constitué en Valais, sous l’égide de l’Etat, a déjà esquissé des pistes, comme par exemple un contrôle par un médecin-dentiste des résidents entrant dans les EMS, puis un suivi régulier par des hygiénistes dentaires. "Nous ferons ce que nous pourrons", conclut Arnaud Schaller.

Surprise du côté des EMS

Le constat surprend néanmoins du côté des maisons de retraite et le secrétaire général de CuraViva Jura, l'association jurassienne des EMS. Pour Joël Caillet, l'hygiène dentaire est loin d'être délaissée. "Le contrôle des prothèses ou la stimulation au brossage des dents, voire l'aide au brossage, fait partie du travail ou des tâches dans le cadre de la toilette des résidents."

Et d'ajouter: "C'est quelque chose qui est central, comme l'ensemble de l'accompagnement et des soins portés aux résidents, de veiller à ce qu'ils puissent aussi longtemps que possible manger correctement et ça passe par des prothèses ou des dents soignées."

>> L'interview de Joël Caillet dans La Matinale:

Un collaborateur d'EMS aide une résidente à marcher (image d'illustration).
Christian Beutler - Keystone
La Matinale - Publié le 07 janvier 2019

Yves Terrani/Etienne Kocher/lgr

Publié le 07 janvier 2019 à 07:36 - Modifié le 07 janvier 2019 à 07:37