Modifié le 30 décembre 2018 à 16:20

Des patients d'hôpitaux suisses exposés à des appareils mal stérilisés

Les problèmes de stérilisation d'instruments médicaux peuvent causer de graves infections.
Nombreux cas d'appareils médicaux mal stérilisés en Suisse Le Journal horaire / 20 sec. / le 30 décembre 2018
Des entreprises fournissent à certains hôpitaux suisses des appareils et des implants qui n'ont pas été correctement stérilisés, une des raisons qui pourraient expliquer une partie des infections contractées à l'hôpital chaque année.

Swissmedic a effectué 690 rappels de dispositifs médicaux non stériles entre 2005 et 2018, soit cinq avertissements par mois en moyenne, indiquent Le Matin Dimanche et la SonntagsZeitung.

L'Institut suisse des produits thérapeutiques (Swissmedic) pointe également dans ses rapports d'inspection que des hôpitaux ne désinfectent pas et ne stockent pas correctement les endoscopes, entre autres. Comme ces instruments sont réutilisés pour d'autres patients, s'ils ne sont pas traités de manière satisfaisante, ils peuvent devenir des vecteurs d'infection et transmettre des germes d'un patient à un autre.

"Parfois, ce que l'on découvre est choquant", déclare dans les journaux dominicaux Frédy Cavin, le président de la société suisse de stérilisation, qui accompagne les inspecteurs de Swissmedic. Ces manquements sont à l'origine en partie des 50'000 infections contractées à l'hôpital chaque année en Suisse.

Quatre hôpitaux épinglés

En 2018, Swissmedic a pris des mesures contre quatre hôpitaux, à savoir l'hôpital d'Yverdon (VD), l'hôpital pour enfants de Zurich, la clinique Hirslanden (ZH) et l'hôpital cantonal d'Aarau (AG), pour des violations graves.

Seul problème: les sanctions sont inoffensives. Swissmedic demande simplement aux hôpitaux de réparer leurs erreurs et de payer les émoluments pour le travail des autorités. La clinique Hirslanden a ainsi dû débourser 1200 francs et l'hôpital pour enfants de Zurich 9200 francs. Aucune amende n'est prévue.

ats/ebz

Publié le 30 décembre 2018 à 09:51 - Modifié le 30 décembre 2018 à 16:20