Modifié

Motion déposée pour l'achat de certains médicaments en supermarché

Médicaments. [Gaëtan Bally - Keystone]
Le PLR demande la mise en libre-service de certains médicaments / Forum / 2 min. / le 28 décembre 2018
Une motion du PLR déposée récemment au Conseil des Etats demande d'autoriser la vente en libre accès de médicaments sans ordonnance n'ayant posé aucun problème de sécurité depuis au moins dix ans.

En matière d'accès aux médicaments, la Suisse est plus stricte que ses voisins allemands ou français. De nombreux remèdes sont accessibles sans prescription médicale, mais seulement en pharmacie, voire en droguerie.

L'élu PLR Ruedi Noser, auteur de la motion, souhaite assouplir la législation. Il veut que la Suisse se calque sur les pays de l'Union européenne qui possèdent un service de sécurité des médicaments équivalent: de son point de vue, les remèdes distribués sans problème depuis dix ans dans un de ces Etats devraient aussi être vendus en libre-service dans notre pays.

Révision de la loi

La requête de Ruedi Noser fait suite à la révision de la loi sur les produits thérapeutiques, qui a pourtant fait passer une série de produits en accès libre.

Swissmedic a examiné cette année le transfert de 540 médicaments. Au final, seuls 17% de ces produits seront effectivement vendus en libre accès dès le 1er janvier 2019. Il s'agit notamment de pastilles contre la toux ou de tisanes. Pour le reste des médicaments, Swissmedic a estimé qu'ils devaient faire l'objet d'un conseil spécialisé.

Commerce juteux

Pour Ruedi Noser, Swissmedic a clairement favorisé les pharmarciens au détriment des consommateurs. Vendus en grande surface, les produits seraient selon lui moins chers.

L'élu se fait aussi le relais de la grande distribution qui lorgne activement sur le marché des médicaments, un commerce juteux. L'an dernier, les Suisses ont dépensé 760 millions pour des traitements obtenus sans ordonnances dans les pharmacies, les drogueries, les cabinets ou les hôpitaux.

>> Ecouter le débat dans Forum entre Gabriel Voirol, ancien pharmacien-chef des Hôpitaux jurassiens, et Félix Schneuwly, expert du domaine de la santé chez Comparis:

Gabriel Voirol, ancien pharmacien-chef des Hôpitaux jurassiens, député-maire PLR de Porrentruy et Félix Schneuwly, expert du domaine de la santé chez Comparis. [Roger Meier et Walter Bieri - Keystone]Roger Meier et Walter Bieri - Keystone
Vente de médicaments au supermarché: débat entre Gabriel Voirol et Félix Schneuwly / Forum / 11 min. / le 28 décembre 2018

Céline Fontannaz/gma

Publié Modifié