Modifié

Une initiative pour davantage de soutien politique à la presse écrite

Des journaux et quotidiens de la presse écrite de Suisse romande. [Dominic Favre - Keystone]
Une initiative pour davantage de soutien politique pour la presse écrite / La Matinale / 1 min. / le 27 décembre 2018
Quatre élus fédéraux, de différents bords politiques, ont déposé simultanément une initiative parlementaire au Conseil national et au Conseil des Etats pour demander davantage de marge pour soutenir la presse écrite.

Selon ces élus, il faut modifier la Constitution pour donner plus de marge de manoeuvre au politique. Actuellement, la Confédération n'a pas l'autorisation de prendre des mesures pour soutenir la presse écrite, seules la radio et la télévision y ont droit.

Pour y remédier, ces quatre élus, PLR, PDC, PS et PBD, proposent d'élargir la base légale à tous les médias. "On pourrait imaginer une aide concernant les frais d'impression, ou un renforcement de l'aide actuelle qui concerne les frais de distribution des journaux, mais financé par la redevance radio-télévision", lance le conseiller national Olivier Feller (PLR/VD), pour qui le rôle de la presse est essentiel.

"Besoin plus urgent"

"Je pense que la presse écrite a un besoin plus urgent, elle traverse une crise qui nécessite une réponse immédiate, sans attendre un travail parlementaire qui prendra encore plusieurs années", indique Serge Gumy, rédacteur en chef du quotidien fribourgeois La Liberté, qui soutient l'idée défendue à Berne.

Le Conseil fédéral a récemment décidé d’augmenter son soutien à la distribution de journaux, mais Serge Gumy rappelle que les éditeurs voudraient que cette aide pour les journaux régionaux passe de 30 à 120 millions de francs.

L'initiative parlementaire, déposée mi-décembre, qui veut élargir le soutien de l’Etat à la presse devrait passer devant la commission du National d'ici l'automne prochain.

Camille Degott/lgr

Publié Modifié