Modifié le 25 décembre 2018 à 21:49

Philippe Nantermod: "Le PLR veut devenir le deuxième parti de Suisse"

Le conseiller national PLR valaisan Philippe Nantermod.
Interview des présidents de parti: Philippe Nantermod, vice-président du Parti libéral-radical Forum / 12 min. / le 25 décembre 2018
Interrogé mardi dans l'émission Forum, le vice-président du PLR Philippe Nantermod a révélé les ambitions du Parti libéral-radical pour les élections fédérales d'octobre 2019. "Nous allons essayer de flirter avec les 18%", a-t-il déclaré.

"Comme l'a dit très souvent notre présidente de parti Petra Gössi, le but du PLR est de devenir le deuxième parti de Suisse", a indiqué Philippe Nantermod, qui estime que son parti "se porte plutôt bien".

"Nous avons connu un certain nombre de succès électoraux. Nous avons quasiment gagné toutes les votations populaires, nous sommes le parti le plus en phase avec la population lors des scrutins fédéraux. Dans les élections cantonales, nous avons gagné systématiquement des sièges dans les cantons", s'est réjoui le conseiller national.

"Pas directement touché par les affaires"

Questionné sur les affaires qui ont secoué le PLR ces derniers mois, notamment le cas des conseillers d'Etat genevois et vaudois Pierre Maudet et Pascal Broulis, l'élu valaisan estime que son parti n'a pas été "directement touché". "Il est important de se pencher sur des affaires et de mener des enquêtes, mais il est important aussi de constater quand il n'y a pas d'affaire, c'est par exemple le cas pour Pascal Broulis. Pour l'affaire Maudet, c'est assez délicat."

"Je crois que c'est pour l'ensemble de la classe politique que tout cela est assez négatif. Les gens font la distinction entre une personne qui peut avoir fauté et un parti qui regroupe des dizaines, voire des centaines de milliers de personnes, qui militent, qui s'engagent et qui défendent des valeurs plus que des gens", a déclaré Philippe Nantermod.

Propos recueillis par Marie Giovanola/gma

Publié le 25 décembre 2018 à 19:32 - Modifié le 25 décembre 2018 à 21:49