Modifié

Quatre départements changent de mains au Conseil fédéral

La nouvelle composition du Conseil fédéral, photographié le 5 décembre 2018. [Peter Klaunzer - Keystone]
Valse des départements au sein du Conseil fédéral / Forum / 2 min. / le 10 décembre 2018
La valse des départements a bel et bien eu lieu au sein du Conseil fédéral. Simonetta Sommaruga reprend les infrastructures (DETEC), Guy Parmelin l'Economie, Viola Amherd la Défense et Karin Keller-Sutter Justice et Police.

La décision est tombée lundi. Les sept ministres s'étaient déjà rencontrés vendredi mais n'étaient pas parvenus à s'entendre à ce stade. Ueli Maurer reste chef du Département fédéral des finances (DFF), Ignazio Cassis du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) et Alain Berset du Département fédéral de l’intérieur (DFI), a indiqué la Chancellerie fédérale.

>> Voir aussi l'analyse de David Berger dans le 19h30:

Conseil fédéral : gagnants et perdants de la répartition des départements. [RTS]
Conseil fédéral : gagnants et perdants de la répartition des départements. / 19h30 / 1 min. / le 10 décembre 2018

Les infrastructures à nouveau au PS

Simonetta Sommaruga peut désormais diriger le Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC) qui lui avait échappé il y a huit ans lorsqu'elle avait succédé à Moritz Leuenberger. Le dicastère était passé dans les mains de la PDC Doris Leuthard. Les socialistes ont une grande expérience dans ce département. Ils l'ont dirigé pendant 27 ans depuis 1960.

>> Lire aussi son interview: Simonetta Sommaruga accède à "un grand dicastère aux défis énormes"

Avec Guy Parmelin, un ancien viticulteur reprend les rênes du Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche (DEFR). Un seul UDC a dirigé l'Economie depuis 1960: Friedrich Traugott Wahlen, et ce pendant un an et demi.

>> Ecouter: la réaction de Cristina Gaggini, directrice romande d'EconomieSuisse:

Cristina Gaggini, directrice romande d'Economiesuisse. [Economiesuisse]Economiesuisse
Guy Parmelin au Département de l'économie: interview de Cristina Gaggini / Forum / 4 min. / le 10 décembre 2018

L'armée dirigée par une femme

Pour la première fois de l'histoire, l'armée sera dans les mains d'une femme. Au Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS), la démocrate -chrétienne Viola Amherd sera aussi ministre des sports. Le PDC n'avait plus été à la tête de ce dicastère depuis Arnold Koller, qui y était resté deux ans de 1987 à 1989 avant de reprendre le DFJP.

Les libéraux-radicaux n'ont quant à eux pas été nombreux à diriger la Justice et la Police. Avant Karin Keller-Sutter, Rudolf Friedrich (1983-1984) puis Elisabeth Kopp (1984-1989). La nouvelle élue avait quant à elle dirigé ce dicastère au niveau cantonal.

Concernant les deux nouvelles conseillères fédérales, le gouvernement a dû procéder à un vote pour préciser leur département.

>> Lire aussi: Conseil fédéral remodelé: "Un changement important, mais très positif"

ats/jzim

Publié Modifié

Les défis à relever pour les nouveaux chefs de départements

Simonetta Sommaruga
Des chantiers complexes attendent la nouvelle cheffe du Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC) Simonetta Sommaruga. Doris Leuthard a convaincu la population de tourner le dos à l'atome en soutenant sa Stratégie énergétique 2050, mais l'ère nucléaire est loin d'être finie. Simonetta Sommaruga devra aussi parachever la libéralisation du marché de l'électricité.

Guy Parmelin
Au Département de l'économie, Guy Parmelin pourra partir sur de nouvelles bases avec les paysans que son prédécesseur Johann Schneider-Ammann n'a pas toujours convaincus. Il devra accompagner la future politique agricole de la Confédération PA 2022+, actuellement en consultation, mais aussi faire avancer les négociations de plusieurs accords de libre-échange. Guy Parmelin devra aussi régler la question des mesures d'accompagnement à la libre circulation des personnes dans le dossier européen.

Karin Keller-Sutter
La nouvelle ministre de Justice et Police, Karin Keller-Sutter, devra vraisemblablement affronter le référendum contre le durcissement de la législation sur les armes. Et plus tard, l'initiative contre le niqab ainsi que l'initiative de l'UDC contre la libre circulation des personnes. La question jurassienne, revenue sur le devant de la scène après l'annulation du vote de Moutier, fera également partie de ses attributions.

Viola Amherd
Enfin la grande tâche de Viola Amherd, nouvelle ministre de la Défense, sera de faire accepter l'achat d'un nouvel avion de combat. Pour le reste, la nouvelle élue qui sera la première femme à la tête de la défense helvétique devra continuer d'accompagner la réforme de l'armée et éventuellement remettre de l'ordre dans son dicastère. L'affaire des notes de frais a fait couler beaucoup d'encre.

UDC, PDC et PS satisfaits. le PLR fait la moue

L'UDC se félicite du passage de Guy Parmelin à la tête du Département fédéral de l'économie (DEFR), dans la mesure où il garantit la poursuite d'une politique clairement de droite. Ceci est particulièrement important à un moment où un affaiblissement de l'économie est perceptible. Le département bénéficiera également de l'expérience de Guy Parmelin en tant qu'agriculteur.

"Le PDC n'est pas déçu" du fait que leur représentante au gouvernement hérite de la défense, a fait savoir Manuel Ackermann, porte-parole du PDC. La défense et la protection civile font partie des tâches centrales d'un État.

Avec la conseillère fédérale Karin Keller-Sutter, le PLR est responsable de l'important département de la justice, le DFJP, pour la première fois depuis plus de 29 ans. Le PLR regrette toutefois que sa championne n'ait pas hérité du Département fédéral de l'économie (DEFR), piloté par Johann Schneider-Ammann.

Enfin le PS Suisse se réjouit de l’arrivée de Simonetta Sommaruga à la tête du Département fédéral de l'environnement (DETEC). Ce département touche de nombreux domaines importants pour ce parti comme l'environnement, les transports, l'énergie ou la diversité médiatique.