Modifié le 29 novembre 2018 à 07:14

Entendu par le PLR, Pierre Maudet "ne prévoit pas de démissionner"

Pierre Maudet est arrivé à Berne, où il était convoqué par le PLR Suisse.
Pierre Maudet est arrivé à Berne, où il était convoqué par le PLR Suisse. [RTS]
Le conseiller d'Etat genevois Pierre Maudet a finalement décidé de se rendre mercredi à Berne où il était convoqué par le comité directeur du PLR Suisse. "Je ne prévois pas de démissionner à ce stade", a-t-il indiqué à l'issue de son audition.

Contre toute attente, Pierre Maudet s'est donc rendu à Berne, seul. Interrogé par la RTS à son arrivée, le conseiller d'Etat s'est refusé à tout commentaire avant sa rencontre avec le comité directeur du PLR Suisse.

Malgré ce qu'il affirmait mardi, le magistrat s'est donc résolu à répondre à la convocation du PLR Suisse. "Mon agenda s'est libéré" a-t-il déclaré en arrivant.

>>Lire: Pierre Maudet n'honorera pas la convocation du PLR Suisse à Berne

"Les discussions ont porté sur la crise que nous traversons"

A la sortie de son audition, le conseiller d'Etat genevois a répété qu'il ne comptait pas démissionner: "Ce n'est pas prévu à ce stade. Les discussions que je viens d'avoir ont plutôt porté sur l'appréciation générale de la crise que nous traversons." Pierre Maudet n'a pas précisé si son parti l'avait incité à démissionner: "La direction communiquera sa position lorsqu'elle en aura une." En fin d'après-midi, le comité directeur a fini par demander la démission du magistrat.

>> Lire: La direction du PLR Suisse demande la démission de Pierre Maudet

Les soupçons de déductions fiscales concernant ses cotisations au PLR ont, semble-t-il, été évoqués. "Je ne suis pas allé très loin là-dessus. Car, dans le domaine judiciaire tout comme dans le domaine fiscal, ce sont des autorités indépendantes qui doivent se prononcer sur un dossier global."

Pierre Maudet estime qu'il peut rester ministre malgré ces soupçons: "On peut assurément si l'on défend la présomption d'innocence et si l'on est tranquille avec sa conscience aller assez loin. On doit maintenant s'en remettre aux autorités compétentes qui trancheront."

Lâché par la direction du PLR

Quant à sa présence à Berne, le conseiller d'Etat genevois a indiqué dans la Tribune de Genève que "l'accord d'apaisement conclu la semaine dernière avec mon parti genevois a été rompu. Je voulais présenter ma position qui n'était plus représentée par mon président cantonal". En matinée, le président de la section cantonale, Alexandre de Senarclens, également présent à Berne, a en effet appelé Pierre Maudet à démissionner.

>> Lire: Selon la présidence du PLR genevois, Pierre Maudet doit démissionner

Pour rappel, la présidente du PLR Suisse Petra Gössi a récemment déclaré à la RTS que si elle était à la place de Pierre Maudet, elle démissionnerait.

>> Lire aussi: Petra Gössi: "Si j'étais à la place de Pierre Maudet, je démissionnerais"

Mathieu Henderson/Ludovic Rocchi/Fabiano Citroni

Publié le 28 novembre 2018 à 14:43 - Modifié le 29 novembre 2018 à 07:14