Les votations fédérales du 25 novembre. [Keystone]
Publié Modifié

L’UDC en échec avec son initiative sur l’autodétermination

- L'initiative de l'UDC pour "Le droit suisse au lieu de juges étrangers", généralement appelée "initiative pour l'autodétermination", a été rejetée dimanche par tous les cantons et par 66,25% des votants.

- C'est aussi non à la majorité des cantons à l'initiative populaire "pour la dignité des animaux de rente agricoles", dite initiative pour les vaches à cornes. Le non s'élève à 54,72%. Six cantons et demi-cantons, dont Genève et le Tessin, ont appuyé le texte.

- La modification de la loi fédérale du droit des assurances sociales, avec à la clé une modification de la base légale de la surveillance des assurés, est acceptée par 64,68% des Suisses. Seuls les cantons de Genève et du Jura ont dit non.

- La participation s'est élevée à 48%.

Suivi assuré par Eric Butticaz et Victorien Kissling

21h04

Une journée avec Armin Capaul

Les détenteurs de vaches à cornes ne seront donc pas subventionnés mais malgré le refus, l'initiative aura rencontré un vif écho.

Le 19h30 a décidé de passer la journée avec Armin Capaul, l'homme qui a réussi à faire voter la Suisse sur ce sujet.

Initiative vaches à cornes : le combat du couple Capaul a rencontré un vif écho, même si le peuple a dit non [RTS]
Initiative vaches à cornes : le combat du couple Capaul a rencontré un vif écho, même si le peuple a dit non / 19h30 / 2 min. / le 25 novembre 2018

20h47

L'analyse de Bernard Rappaz

L'UDC avait dit que le vote sur l'autodétermination serait la mère de toutes les batailles. Le parti comptait sur cette initiative pour doper sa campagne pour les élections fédérales de 2019 et rassembler au-delà de ses rangs.

>> Le commentaire de Bernard Rappaz, rédacteur en chef de l'Actualité TV

Initiative sur l'autodétermination : le commentaire de Bernard Rappaz [RTS]
Initiative sur l'autodétermination : le commentaire de Bernard Rappaz / 19h30 / 1 min. / le 25 novembre 2018

18h45

L'analyse du vote sur l'autodétermination

L’analyse d’après-scrutin de l’initiative pour l'autodétermination, menée par l’institut gfs.bern pour la SSR, montre, sans surprise, un net clivage entre l’UDC et les autres formations politiques.

L’analyse montre également que plus les électeurs avaient confiance dans le travail du Conseil fédéral, plus ils étaient enclin à glisser un non dans l’urne.

Les arguments des opposants et des partisans

Concernant les raisons du vote, l’argument le plus souvent avancé par les opposants au texte est celui de la mise en danger des relations avec les pays étrangers.

A l’inverse, les partisans de l’initiative ont cité comme argument principal leur confiance envers l’UDC.

>> Lire: L'UDC n'a pas convaincu au-delà de ses rangs, selon un sondage SSR

17h30

Les institutions suisses obligent à trouver des compromis, souligne Simonetta Sommaruga

En rejetant l'initiative de l'UDC sur les juges étrangers, le peuple a décidé de dire "non" à un règlement rigide pour résoudre des problèmes posés par des traités internationaux. La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga s'est félicitée du résultat des urnes dimanche.

"Nos institutions sont faites de sorte que personne ne peut tout décider", a expliqué la ministre de la Justice. Elles obligent à trouver des compromis et à chaque fois le peuple a le dernier mot.

Il faut s'engager. Et pour cette initiative, le Conseil fédéral, beaucoup de parlementaires, se sont engagés, mais pas seulement. Et j'apprécie énormément - dans notre démocratie directe - il y avait énormément d'organisations, d'associations, qui ont été très actives.

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga. [Anthony Anex - Keystone]
Simonetta Sommaruga dans l'émission Forum

Des débats intenses et émotionnels

La Suisse est un pays ou cohabitent plusieurs langues, plusieurs cultures et plusieurs religions. "Notre processus démocratique est là pour trouver des solutions pour tous les habitants", a ajouté la conseillère fédérale. "Sans compromis, on ne peut pas avancer."

L'initiative d'autodétermination a donné lieu à des débats intenses et parfois émotionnels, a-t-elle relevé. "C'est notre démocratie directe." L'opposition à ce texte s'est aussi faite au-delà des partis politiques, grâce à la participation d'organisations non politiques et de membres de la société civile à la campagne, a-t-elle salué.

>> Ecouter l'interview de Simonetta Sommaruga dans Forum:

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga. [Peter Klaunzer - Keystone]Peter Klaunzer - Keystone
Autodétermination: interview de Simonetta Sommaruga / Forum / 8 min. / le 25 novembre 2018

>> Et celle réalisée pour le 19h30:

Autodétermination: les institutions suisses obligent à trouver des compromis, souligne Simonetta Sommaruga [RTS]
Autodétermination: les institutions suisses obligent à trouver des compromis, souligne Simonetta Sommaruga / L'actu en vidéo / 1 min. / le 25 novembre 2018

Du côté de l'UDC, les partisans croyaient à cette initiative sur l'autodétermination. La défaite cinglante semble pourtant démontrer que le parti n'a de loin pas réussi à convaincre.

>> Revoir le reportage de Pierre Nebel lors du 19h30:

Initiative sur l'autodétermination : l'UDC tenue en échec [RTS]
Initiative sur l'autodétermination : l'UDC tenue en échec / 19h30 / 1 min. / le 25 novembre 2018

17h25

La surveillance des assurés pourrait entrer en vigueur rapidement, indique Alain Berset

La nouvelle base légale pour la surveillance des assurés pourrait entrer en vigueur avant 2020, a annoncé dimanche le conseiller fédéral Alain Berset. Selon lui, les Suisses ont dit qu'ils voulaient des détectives, mais selon des règles strictes.

Pour le Conseil fédéral, la netteté du vote montre que les citoyens veulent des assurances sociales solides, mais qui puissent examiner avec soin qui a droit à quelles prestations. La nouvelle base légale le permettra.

Nos assurances sociales sont très importantes pour le lien social, la cohésion: qui en a besoin doit pouvoir y avoir accès. Mais la crédibilité de ces assurances dépend du fait que l’on surveille.

Alain Berset, président de la Confédération, chef du Département fédéral de l’intérieur. [Peter Klaunzer - Keystone]
Alain Berset, dans l'émission Forum

Les Suisses sont attachés à la protection de la sphère privée

L'assurance invalidité et l'assurance accidents seront concernées en priorité. Elles pourront recourir à des professionnels, mais seulement en dernier recours et s'il est impossible de clarifier la situation autrement. Les Suisses ont montré qu'ils sont attachés à la protection de la sphère privée, elle doit rester garantie, a relevé le conseiller fédéral socialiste.

Le Conseil fédéral a déjà mis en consultation les exigences auxquelles les détectives devront répondre. Si tout est clarifié à temps, l'ordonnance pourrait être mise en vigueur avant le 1er janvier 2020, a précisé le ministre des assurances sociales.

>> Ecouter l'interview d'Alain Berset dans Forum:

Le conseiller fédéral Alain Berset lors de la conférence de presse sur les primes le 24 septembre 2018.  [Peter Klaunzer - Keystone]Peter Klaunzer - Keystone
Surveillance des assurés: interview d'Alain Berset / Forum / 8 min. / le 25 novembre 2018

>> Revoir également le sujet du 19h30

Surveillance des assurés : les Suisses disent oui à 64,7% [RTS]
Surveillance des assurés : les Suisses disent oui à 64,7% / 19h30 / 2 min. / le 25 novembre 2018

17h15

Les cartes commune par commune

La cartes des résultats commune par commune sur l'initiative sur les vaches à cornes:

 

La carte des résultats de l'initiative de l'UDC sur l'autodétermination:

La carte des résultats du vote sur la surveillance des assurés:

17h00

Un enjeu majeur pour l'UDC qui se transforme en échec sévère

L'initiative sur les juges étrangers avait été présentée comme un enjeu majeur par l'UDC. L'échec est d'autant plus sévère.

>> Le commentaire de Vincent Bourquin, rédacteur en chef adjoint de l'Actualité radio.

Vincent Bourquin. [Philippe Christin - RTS]Philippe Christin - RTS
Autodétermination, la cuisante défaite de l'UDC: commentaire de Vincent Bourquin / Forum / 2 min. / le 25 novembre 2018

16h59

Le mouvement Appel Citoyen grand vainqueur de l'Assemblée constituante valaisanne

Appel Citoyen est le grand gagnant de l'élection à l'assemblée constituante dimanche en Valais.

Les résultats ne sont pas encore tous connus mais le mouvement indépendant et non partisan a d'ores et déjà largement atteint ses objectifs, avec 16% des suffrages à l'heure actuelle.

Appel Citoyen grand vainqueur à l'Assemblée constituante valaisanne

16h28

Pas de baisse d'impôts sur les entreprises à Berne, crédit pour les requérant d'asile mineurs

Les entreprises du canton de Berne ne paieront pas moins d'impôts. Les citoyens ont rejeté dimanche à 53,6% une baisse de l'impôt sur le bénéfice des personnes morales. Opposées au projet, les communes ne subiront pas de pertes fiscales.

Cette révision de la loi sur les impôts, combattue par référendum, devait permettre au canton de Berne de devenir plus attractif pour les grandes entreprises.

Crédit pour les requérants d'asile mineurs non accompagnés

Les Bernois ont par ailleurs accepté un crédit de 38 millions de francs pour l'hébergement et l'encadrement des requérants d'asile mineurs non accompagnés pour 2018-2020. Cet objet, accepté avec 59,1% des voix, était combattu par un référendum de l'UDC.

Ce projet a été élaboré après le rejet, en 2017, d'un premier crédit de 105 millions de francs répartis sur quatre ans pour l'octroi de l'aide sociale en matière d'asile, crédit que l'UDC avait combattu déjà par référendum.

16h21

Les chiffres définitifs

Les deux initiatives populaires soumises au vote ce 25 novembre ont été rejetées par la population suisse.

L'initiative sur les vaches à cornes a été repoussée à 54,72% des voix. Elle a également échoué à la majorité des cantons, puisque seuls 4 cantons (Genève, Tessin, Glaris et Schaffhouse) et 2 demi-cantons (Bâle-Ville et Bâle-Campagne) l'ont accepté.

La carte des résultats de l'initiative sur les vaches à cornes. [RTS]La carte des résultats de l'initiative sur les vaches à cornes. [RTS]

L'initiative sur l'autodétermination a été elle refusée par 66,25% des Suisses et l'ensemble des cantons.

La carte des résultats de l'initiative sur l'autodétermination. [RTS]La carte des résultats de l'initiative sur l'autodétermination. [RTS]

La modification de la loi sur les assurances sociales a été acceptée par 64,68% des votants. Seuls Genève et le Jura s'y sont opposés.

La carte des résultats de la surveillance des assurés. [RTS]La carte des résultats de la surveillance des assurés. [RTS]

La participation s'est élevée à 48%.

16h16

Les Bernois refusent les deux initiatives et acceptent la surveillance des assurés

Le canton de Berne annonce ses résultats définitifs. Ses citoyens ont refusé les deux initiatives populaires. Celles sur les vaches à cornes a recueilli 54,05% d'avis négatifs, alors que l'initiative sur l'autodétermination a était balayée par 65,47% des voix.

La modification de la loi sur les assurances sociales a été acceptée par 64,73% des électeurs.

15h45

Le résumé des débats et réactions

L'initiative pour l'autodétermination a été refusée par la majorité des cantons. Extraits des débats entre les UDC Jean-Luc Addor, Céline Amaudruz et Kevin Grangier avec Carlo Sommaruga (PS/GE), Cristina Gaggini (EconomieSuisse) et Manon Schick (Amnesty).

Autodetermination [RTS]
Non à l'initiative contre les juges étrangers / L'actu en vidéo / 9 min. / le 25 novembre 2018

L'initiative sur les vaches à corne aurait été refusée par 54% des voix. Extraits des débats entre Lisa Mazzone (Verte/GE) et Benjamin Roduit (PDC/VS). Interviews de l'initiant Armin Capaul et de Claude Baehler (Prométerre).

vachesacorne [RTS]
Pas de subventions pour les vaches non écornées / L'actu en vidéo / 9 min. / le 25 novembre 2018

La modification de la loi sur la surveillance des assurés a été acceptée par 66% des votants. Extraits des débats entre P-A.Fridez (PS/JU), Benoît Genecand (PLR/GE), Lisa Mazzone (Verte/GE), Dimitri Rougy (comité du non) et Patrick Eperon (centre patronal).

SurveillanceAssures [RTS]
Oui à la surveillance des assurés / L'actu en vidéo / 10 min. / le 25 novembre 2018

15h45

Large majorité en faveur du budget biennois 2019

Les Biennois ont largement accepté dimanche le budget 2019 présenté par leur Conseil municipal. Ils ont donné leur aval à 81,1% des voix, avec un taux de participation à 39,4%.

Les autorités biennoises ont présenté mi-septembre un budget 2019 équilibré. Cela a été rendu possible après un prélèvement de 2,8 millions de francs sur le financement spécial "Gains comptables issus des biens-fonds du patrimoine financier".

15h33

La population de la ville de Zurich accepte le nouveau stade de football au Hardturm

Zurich disposera d'un nouveau stade de football dans quelques années.

Les citoyens de la ville ont approuvé dimanche à 53,8% un projet au financement privé, englobant une arène de 18'500 places, deux tours de 137 mètres et 174 logements de coopérative au Hardturm.

15h25

Les Uranais rejettent les deux initiatives et acceptent les détectives

Par 57,41% des voix, les citoyens uranais rejettent l'initiative sur les vaches à cornes. Ils ont également refusé l'initiative sur l'autodétermination par 57,51% des suffrages.

La modification de la loi sur la surveillance des assurés est elle validée par 72,84% des électeurs.

Deux oui pour des objets cantonaux

Le frein à l'endettement sera assoupli dans le canton d'Uri, afin de garantir de grands investissements. Les Uranais ont largement approuvé dimanche une nouvelle loi en ce sens.

Les citoyens du canton ont dit "oui" à 76,07% à la nouvelle loi sur l'équilibre budgétaire. Le texte permet une situation déficitaire durable, si les réserves financières compensent l'excédent de dépenses. Le taux de participation a atteint 39,6%.

Les Uranais ont aussi accepté à 75,91% une modification de la loi sur l'impôt direct. Ce texte régit une nouvelle répartition des tâches entre canton et communes dans l'encaissement des impôts, notamment.

15h20

L'analyse de Thibaut Schaller

Chef de la rubrique politique de la RTS radio, Thibaut Schaller estime que "l'UDC n'a pas su dépasser son potentiel électoral".

Il souligne également, malgré son refus, le beau succès de l'initiative sur les vaches à cornes, bien soutenue dans les villes.

15h14

A Zurich, non aux deux initiatives et oui à la modification de la loi

Les citoyens du canton de Zurich refusent l'initiative sur les vaches à cornes par 51,87% des votants.

Ils balayent aussi l'initiative sur l'autodétermination par 67,93% des suffrages.

La modification de la loi sur la surveillance des assurés est acceptée par 64,27% des voix.

15h08

Un tout petit oui tessinois pour les vaches à cornes

Les Tessinois ont accepté par 50,41% des suffrages l'initiative sur les vaches à cornes. Ils ont par contre rejeté l'initiative sur l'autodétermination par 53,90%.

Ils se sont également prononcé largement en faveur de la modification de la loi sur les assurances sociales par 70,06% des voix.

15h03

A Bâle-Ville, oui aux vaches à cornes et à la surveillance des assurés

Les citoyens de Bâle-Ville ont accepté l'initiative sur les vaches à cornes par 56,82% des suffrages.

Ils ont par contre balayé l'initiative sur l'autodétermination par 72.52% des voix.

Les Bâlois ont en revanche accepté la modification de la loi sur les assurances sociales.

Pas d'ouverture prolongée des magasins à Bâle-Ville

Les magasins ne pourront pas ouvrir plus longtemps à Bâle-Ville. Les citoyens ont clairement dit non dimanche au projet du parlement cantonal, contre lequel les syndicats avaient lancé un référendum.

Les électeurs ont refusé par 59,66% des voix de permettre aux commerces de fermer deux heures plus tard les samedis et les veilles de jours fériés (à 20h00) et une heure plus tard le jeudi précédant Pâques (à 18h00). Le taux de participation s'est élevé à 57,68%.

15h00

Les Saint-Gallois rejettent les deux initiatives

Selon les résultats définitifs, les Saint-Gallois ont rejeté les deux initiatives. Celle sur les vaches à cornes a été refusée par 58,91% des voix alors que celle sur l'autodétermination a été balayée par 60,89% des voix.

La modification de la loi sur les assurances sociales a été validée par 74,78% des voix.

14h55

"Une vraie fatigue contre les initiatives populistes"

En réaction au large rejet de l'initiative UDC sur l'autodétermination, le conseiller national socialiste vaudois Roger Nordmann souligne la grande fatigue contre les initiatives populistes.

14h51

Les Genevois votent oui uniquement aux vaches à cornes

Les Genevois ont accepté par 59,85% des voix l'initiative sur les vaches à cornes, selon des résultats définitifs.

Ils ont par contre largement rejeté l'initiative sur l'autodétermination, avec 75,29% de non, ainsi que la modification de la loi sur les assurances sociales a aussi été rejetée par 58,64% des voix.

14h48

Vers un large oui à la surveillance des assurés

Près de deux-tiers des Suisses vont accepter la modification de la loi fédérale du droit des assurances sociales, selon les dernières projections.

14h44

Communes fusionnées

La fusion des six communes d'Apples, Bussy-Chardonney, Cottens, Pampigny, Reverolle et Sévery, dans le district de Morges (VD), a été acceptée dimanche en votation populaire.

Villaz-Saint-Pierre et La Folliaz, dans le canton de Fribourg, s'unissent également.

>> Lire aussi: Des fusions de communes acceptées dans les cantons de Vaud et Fribourg

Une nouvelle commune au Tessin

Au Tessin, les habitants des localités de Croglio, Monteggio, Ponte Tresa et Sessa dans le Malcantone (ouest de Lugano) ont accepté dimanche par 781 oui contre 674 non la fusion de leurs communes en une seule agglomération appelée Tresa. La participation aux urnes a été de 65%, a indiqué dimanche la Chancellerie d'Etat du canton du Tessin.

La nouvelle commune devra entrer en fonction lors des élections communales d'avril 2020.

14h41

Deux non aux initiatives en Valais

Les Valaisans rejettent finalement l'initiative sur les vaches à cornes par 51,16% des suffrages. Ils balayent également l'initiative sur l'autodétermination par 67,60% des votes.

Ils ont en revanche accepté la modification de la loi sur les assurances sociales par  59,82% des voix.

14h35

La réaction des initiants du texte sur les vaches à cornes

"On va continuer le combat", disent Claudia et Armin Capaul, à l'origine de l'initiative sur les vaches à cornes.

14h22

Elections à Moutier: les réactions jurassiennes et bernoises

Le conseiller d'Etat jurassien Charles Juillard estime que l'élection du maire séparatiste Marcel Winistoerfer est "juste géniale".

Pour le conseiller national UDC bernois Manfred Bühler, il faut maintenant laisser le processus judiciaire se dérouler.

14h17

Les Vaudois rejettent les deux initiatives

Dans le canton de Vaud, les deux initiatives ont été rejetées. Celle sur les vaches à cornes a été refusée par 58,82% des suffrages.

L'initiative sur l'autodétermination a été balayée par 76,62% des votants.

La modification de la loi sur les assurances sociales a été acceptée par 51,72% des électeurs, selon les résultats définitifs.

14h15

Le Grand Conseil grison n'aura pas la main sur les plans d'études

Une double initiative visant le plan d'études scolaires alémanique (Lehrplan 21) a été largement refusée aux Grisons.

Les électeurs ont balayé un texte constitutionnel par 74,69% des voix et son pendant législatif par 76,34% des voix. Le taux de participation s'est élevé à 42,83%. Les programmes scolaires restent ainsi l'affaire des pédagogues et du gouvernement.

14h14

Les Argoviens de l'étranger pourront voter pour le Conseil des Etats

Les Suisses de l'étranger inscrits en Argovie pourront pour la première fois participer aux élections du Conseil des Etats lors des fédérales d'octobre 2019. Les citoyens du canton ont approuvé de justesse une modification de la constitution en ce sens.

Les Argoviens ont dit "oui" dimanche à 50,68% à une modification de la constitution octroyant aux 9300 personnes concernées le droit de vote et d'éligibilité pour la Chambre des cantons. Le taux de participation a atteint 45,50%.

14h11

Argovie rejette les initiatives et accepte la loi sur les assurances sociales

Dans le canton d'Argovie, les résultats définitifs enregistrent un double rejet des deux initiatives.

Celle sur les vaches à cornes est rejetée par 58,33% des suffrages, alors que celle sur l'autodétermination est balayée par 61,97% des voix.

La modification de la loi sur les assurances sociales est acceptée largement par 70,59% des voix.

14h10

Bâle-Campagne dit deux fois non aux initiatives

A Bâle-Campagne, 51,61% des électeurs ont rejeté l'initiative sur les vaches à cornes, alors qu'ils ont dit non par 63,27% des voix l'initiative sur l'autodétermination.

La loi sur la surveillance des assurés a été rejetée par 67,99% des voix.

14h08

Pas de subventions pour les vaches à cornes

Les détenteurs de vaches à cornes ne seront pas subventionnés. L'initiative pour la dignité des animaux de rente agricoles" a été rejetée dimanche par la majorité des cantons.

Elle devrait être refusée par 54% des votants, selon les projections de l'institut gfs.

14h06

"l'UDC était sur une fausse route"

"L'UDC doit prendre acte du fait qu'elle était sur une fausse route avec son initiative sur les juges étrangers", réagit le conseiller aux Etats Beat Vonlanthen (PDC/FR):

14h01

Deux non aux initiatives et un oui à la modification de la loi à Soleure

Les électeurs du canton de Soleure ont rejeté les deux initiatives. Celle sur les vaches à cornes par 52,31% et celle sur l'autodétermination par 65%.

La modification de la loi sur les assurances sociales a été acceptée par 69,74% des électeurs.

Ces résultats sont définitifs.

14h00

Trois non dans le Jura

Dans le Jura, 65,23% des électeurs ont rejeté l'initiative sur les vaches à cornes, alors qu'ils ont balayé par 75,54% des voix  l'initiative sur l'autodétermination.

La loi sur la surveillance des assurés a été rejetée par 51,41% des voix.

13h58

Fribourg dit deux fois non et une fois oui

Les résultats définitifs du canton de Fribourg enregistrent un double rejet des initiatives.

Celle sur les vaches à cornes a été rejetée par 66,16% des voix alors que celle sur l'autodétermination a été balayée par 72,56% des voix.

La révision de la loi sur les assurances sociales a été acceptée par 59.97% des voix.

13h52

L'initiative sur l'autodétermination rejetée à la majorité des cantons

L'initiative a été refusée à la majorité des cantons.

A cette heure, au niveau fédéral, quelque 64,97% des électeurs l'ont rejetée.

13h51

Les opposants à la surveillance des assurés remercient la Suisse romande

La joie des opposants à la loi sur la surveillance des assurés à l'annonce du résultat de Genève (58,6% de non). "Vive la Suisse romande!", lance un militant.

Le texte serait toutefois accepté au niveau fédéral. Mais "ce n'est pas une défaite misérable, mais une défaite honorable", selon Laurent Duvanel.

13h50

Un double non aux initiatives à Appenzell Rhodes-Intérieures

A Appenzell Rhodes-Intérieures, les votants se sont prononcés à 65,99% des voix contre l'initiative sur les vaches à cornes.

Ils ont également rejeté l'initiative sur l'autodétermination 53% des voix.

La modification de la loi sur les assurances sociales a été acceptée par 81,21%.

Ces résultats sont définitifs.

13h49

Vaches à cornes: la réaction de Prométerre

"Le côté rationnel l'a emporté sur l'émotionnel" estime l'éleveur Claude Baehler, président de Prométerre, à propos du rejet annoncé de l'initiative sur les vaches à cornes.

13h46

Deux non et un oui à Zoug

A Zoug, les deux initiatives ont été refusées par les votants.

Selon des résultats définitifs, 59,11% des électeurs ont refusé l'initiative sur les vaches à cornes.

L'initiative sur l'autodétermination a été balayée par 65,64% des suffrages.

La modification de la loi sur les assurances sociales a été acceptée par 74,62% des voix.

13h43

Double non aux initiatives à Obwald

Selon des résultats définitifs, le canton d'Obwald a balayé les deux initiatives.

Celle sur les vaches à cornes a été rejetée par 64,08% des voix, alors que l'autodétermination est rejetée par 60,74% des électeurs.

La modification de la loi sur les assurances sociales est elle acceptée par 76,81% des voix.

13h40

Autodétermination: les réactions de Kevin Grangier et Manon Schick

Membre du comité de l'ASIN (Action pour une Suisse indépendante et neutre), Kevin Grangier estime que la campagne des opposants à l'initiative sur l'autodétermination visait à attaquer le messager, l'UDC, plutôt que le message.

"On a été compris malgré une thématique compliquée et un message simpliste de l'UDC", se réjouit pour sa part Manon Schick, directrice Amnesty International Suisse.

13h37

Double non sur les initiatives à Schwyz

Les votants du canton de Schwyz balayent l'initiative sur les vaches à cornes par 60,79% des suffrages.

Ils rejettent également l'initiative sur l'autodétermination par 52,86% des voix.

La modification de la loi sur les assurances sociales est acceptée par 76,43% des voix.

13h35

Les Grisons refusent les deux initiatives

Dans les Grisons, les résultats définitifs annoncent un rejet des deux initiatives. Celle sur les vaches à cornes est refusée par 50,74%, alors que celle sur l'autodétermination est rejetée par 64,99%.

La modification de la loi sur les assurances sociales est acceptée par 69.77% des suffrages.

13h34

Neuchâtel dit non aux deux initiatives

Selon des résultats définitifs, Neuchâtel refuse les deux initiatives (56,02% de non sur les vaches à cornes et 77,36% de non sur l'autodétermination).

La modification du droit des assurances sociales est acceptée par 51,95% des Neuchâtelois.

13h30

Nouvelle projection gfs.bern

Selon les nouvelles projections gfs.bern pour la SSR, le non à l'initiative UDC sur l'autodétermination atteindrait 67%. Le texte serait refusé par tous les cantons.

A l'inverse, ce serait oui à 66% pour la surveillance des assurés.

Enfin, l'initiative "Vaches à cornes" serait elle refusée à 54%.

La marge d'erreur est de plus ou moins 2%.

13h24

Le non à l'initiative UDC réjouit Economiesuisse

La tendance vers un rejet de l'initiative de l'UDC sur les juges étrangers réjouit la directrice d'Economiesuisse Monika Rühl.

13h19

Le maire séparatiste sortant réélu à Moutier

Marcel Winistoerfer reste le maire de Moutier (BE), a annoncé dimanche la chancellerie de la cité prévôtoise.

L'élu PDC séparatiste, qui occupe le poste depuis 2016, a devancé son concurrent Patrick Tobler, le pro-bernois UDC, avec 60,9% des voix.

>> La réaction de Marcel Winistörfer:

>> La réaction de Patrick Tobler:

13h15

Vers deux non aux initiatives dans le Jura

Les Jurassiens vont rejeter dimanche l'initiative de l'UDC pour l'autodétermination. Selon les résultats de la plupart des communes, dont Delémont, le refus se monte à 74%.

L'initiative des vaches à cornes est également en passe d'être refusée avec 68%. Tout reste en revanche ouvert pour la modification de la loi sur les assurances sociales permettant d'engager des détectives. Selon ces résultats intermédiaires, le oui et le non se trouvent au coude-à-coude.

13h15

Deux non aux initiatives à Appenzell Rhodes-Extérieures

A Appenzell Rhodes-Extérieures, les électeurs rejettent par 55,66% des voix l'initiative sur les vaches à cornes.

Ils balayent aussi l'initiative sur l'autodétermination par 62,35% des voix.

Finalement, ils acceptent par 73,11% des voix la modification de la loi sur les assurances sociales.

Ces résultats sont définitifs.

13h09

Oui de justesse pour les vaches à cornes à Schaffhouse

Selon des résultats définitifs, les Schaffhousois ont accepté l'initiative sur les vaches à cornes par 50,05% des voix.

L'initiative sur l'autodétermination a été rejeté par 57,03% des suffrages.

La modification sur la surveillance des assurés est acceptée par 72,50% des électeurs.

13h06

Peseux (NE) accepte de fusionner avec ses voisines

Les habitants de Peseux (NE) ont accepté dimanche de fusionner avec Neuchâtel, Corcelles-Cormondrèche et Valangin. Le résultat est moins serré que lors du premier vote de 2016 annulé par le Tribunal fédéral.

Les citoyens de Peseux ont dit oui à 54,56% à une fusion avec les communes voisines. Le taux de participation s'est élevé à 48,81%.

>> En lire plus: Les habitants de Peseux disent oui à la fusion avec Neuchâtel

13h00

Vers un non à 67% à l'initiative UDC

Selon les projections gfs.bern pour la SSR, le non à l'initiative UDC sur l'autodétermination atteindrait 67%.

Ce serait oui, à 67% également, pour la surveillance des assurés.

Enfin, l'initiative "Vaches à cornes" serait elle refusée à 53%.

La marge d'erreur est de plus ou moins 3%.

12h58

A Fribourg, les deux initiatives seraient balayées

Les Fribourgeois s'apprêtent à rejeter dimanche l'initiative de l'UDC pour les juges étrangers. Après le décompte des voix de 100 des 137 communes, mais pas encore de la ville de Fribourg, le refus atteint 70%.

Le canton de Fribourg devrait, en revanche, accepter la modification de la loi sur les assurances sociales permettant d'engager des détectives, avec environ 60%. Quant à l'initiative des vaches à cornes, un refus se dessine avec 68%.

12h57

Les Valaisans indécis sur les vaches à cornes

Les Valaisans se montrent indécis sur l'initiative pour les vaches à cornes. Ils s'apprêtent en revanche à largement refuser l'initiative pour l'autodétermination et à adopter la modification du droit des assurances sociales. La participation s'élève à 52% environ.

Le texte pour les vaches à cornes pourrait être rejeté du bout des lèvres avec 50,8% des voix contre 49,2%, soit moins de 1300 voix d'écart sur plus de 80'000 bulletins déjà dépouillés. L'initiative de l'UDC pour l'autodétermination devrait être refusée à une majorité de 67% alors que la base légale pour la surveillance des assurés obtient pour l'heure 61% de voix favorables.

Dix-neuf communes n'ont pas encore donné leurs résultats, dont Sion et Monthey. Les résultats pourraient basculer pour l'initiative des vaches à cornes mais pas pour les autres objets.

12h56

Les Vaudois balayeraient les deux initiatives et accepteraient les détectives

Le canton de Vaud se dirige vers un net refus de l'initiative sur les juges étrangers. C'est également un "non" clair qui se dessine concernant le texte sur les vaches à cornes. La surveillance des assurés est par contre en passe d'être acceptée à une petite majorité.

Le texte sur les juges étrangers est refusé par 76,58% des votants vaudois. Celui sur les vaches à corne par 58,78%, après dépouillement de 89% des bulletins de vote.

La possibilité d'engager des détectives contre les abus dans les assurances sociales est acceptée par 51,68% des voix. Le taux de participation frise les 45%.

12h55

Vers un double non aux initiatives à Neuchâtel, oui sur les détectives

Selon des premières tendances, les Neuchâtelois devraient refuser l'initiative pour les vaches à cornes avec 57,3% de non. Les citoyens du canton refusent aussi nettement l'initiative de l'UDC "Le droit suisse au lieu de juges étrangers", le pourcentage de non se montant pour l'heure à 75,7%.

Après dépouillement des résultats dans 26 communes sur 31, la population neuchâteloise approuve par 55,3% de oui la base légale introduisant la possibilité d'engager des détectives pour empêcher les abus dans les assurances sociales.

12h54

"Les Suisses font confiance au Parlement", selon Céline Amaudruz

La conseillère nationale genevoise et vice-présidente de l'UDC Céline Amaudruz estime que le résultat montre que les "Suisses préfèrent faire confiance au Parlement".

12h52

Les opposants à l'initiative UDC retiennent leur souffle

Les premières projections leur sont favorables, mais les opposants à l'initiative sur l'autodétermination ne crient pas encore victoire.

12h47

Lucerne dit non aux deux initiatives

Selon les résultats définitifs, les Lucernois rejettent l'initiative sur les vaches à cornes par 63,72% des suffrages et celle sur l'autodétermination par 66,90% des suffrages.

La modification de la loi sur les assurances sociales est elle acceptée par 73,33% des électeurs.

12h44

Bâle-Ville dirait oui aux cornes et aux détectives

Bâle-Ville a accepté l'initiative des vaches à cornes. Le décompte des voix du vote par correspondance, soit autour de 95% des votes, fait apparaître près de 57% de oui.

Le rejet est encore plus net pour l'initiative pour l'autodétermination, à raison de près de 72% des voix. En revanche, les détectives des assurances sociales devraient passer la rampe. Le oui se situe à quelque 52% des voix, avec environ 2900 voix d'avance.

12h43

Glaris dit oui aux vaches à cornes et à la surveillance des assurés

Selon les résultats définitifs du canton de Glaris, 50,87% des votants ont accepté l'initiative sur les vaches à cornes.

L'initiative sur l'autodétermination a été rejetée par 55,47% des votants.

La modification de la loi sur les assurances sociales a été acceptée par 71,72 des électeurs.

12h40

Les réactions au oui annoncé à la surveillance des assurés

Pour Lisa Mazzone (Verts/GE), la question qui se pose sur la surveillance des assurés concerne le respect de la vie privée:

Pour Benjamin Roduit (PDC/VS), des détectives pour la surveillance des assurées est un "moindre mal":

Les premières tendances qui indiquent un oui à la surveillance des assurés provoquent le désarroi dans le camp des opposants:

12h35

Première projection

Selon la première projection de l'institut gfs.bern, l'initiative pour les vaches à cornes serait rejetée par 53% des votants.

L'initiative sur l'autodétermination serait refusée, mais l'institut gfs.bern ne transmet pas pour l'instant de projection chiffrée.

La modification de la loi sur les assurances sociales serait acceptée par 67% des votants.

La marge d'erreur est fixée à + ou - 3%.

12h33

Non aux deux initiatives à Nidwald, oui à la loi

Selon les premiers résultats définitifs, le canton de Nidwald dit non à l'initiative sur les vaches à cornes par 59,32% et non à l'initiative sur l'autodétermination par 60,09% et accepte la modification de la loi sur les assurances sociales par 78,04% des votants.

12h28

Les réactions au non annoncé à l'initative UDC

Le conseiller national socialiste genevois Carlo Sommaruga estime que Genève, en tant que ville internationale, s'est mobilisée contre l'initiative sur l'autodétermination.

Pour le conseiller national UDC valaisan Jean-Luc Addor, l'UDC n'a pas réussi à attirer au-delà de son électorat:

12h26

Zurich et les Grisons disent non à l'autodétermination

Les cantons de Zurich et des Grisons devraient rejeter l'initiative pour l'autodétermination. Pour Zurich, le rejet devrait être de 64 à 71%, selon des projections du canton. Pour les Grisons, la tendance se situe autour des 64% de non.

Les Zurichois penchent en revanche pour une acceptation des détectives des assurances sociales, avec environ 66%. Idem pour les Grisons avec environ 70% de oui, après le décompte des voix de 77 des 108 communes.

L'incertitude règne encore pour l'initiative des vaches à cornes dans le canton de Zurich. Les projections prévoient un taux d'acceptation entre 42 et 55% des voix. Même chose pour les Grisons où le oui atteint à ce stade 47,8%.

12h22

Vers un non sur l'initiative sur l'autodétermination à Lucerne

Le canton de Lucerne penche pour un non à l'initiative UDC pour l'autodétermination. Cette tendance ressort après le décompte des voix de 65 des 83 communes.

12h20

En Argovie, non aux deux initiatives et oui à la modification de la loi sur les assurances sociales

En Argovie, alors que 6 districts sur 11 ont terminé leur dépouillement, 58,12% des votants se sont prononcés contre l'initiative sur les vaches à cornes.

L'initiative sur l'autodétermination est rejetée par 59,28% des votants.

La modification de la loi sur les assurances sociales est acceptée par 71,10% des voix exprimées.

12h14

Le Valais dirait oui aux vaches à cornes et non à l'autodétermination

En Valais, alors que 61,4% du dépouillement est terminé, 50,74% des électeurs s'est prononcé en faveur de l'initiative pour les vaches à cornes.

L'initiative sur l'autodétermination est rejetée par 67,10% des votants.

La modification de la loi sur les assurances sociales est acceptée par 62,27% des votants valaisans.

12h10

Vaud dirait non aux deux initiatives et accepterait la loi sur la surveillance des assurés

Dans le canton de Vaud, alors que 51% des résultats sont connus, 61,65% des votants se sont prononcés contre l'initiative pour les vaches à cornes.

L'initiative pour l'autodétermination est refusée par 74,65% des votants.

La modification de la loi sur les assurances sociales est acceptée par 54,49% des votants.

12h04

Premières tendances

Les premières tendances réalisées par gfs.bern pour le compte de la SSR indiquent pour l’instant un non à l'initiative sur l'autodétermination, un non à l'initiative sur les vaches à cornes et un oui à la surveillance des assurés.

12h00

Genève accepte les vaches à cornes, mais rejette l'initiative sur l'autodétermination

Selon des premiers résultats dans le canton de Genève, 59,68% des votants se sont prononcés en faveur de l'initiative sur les vaches à cornes.

D'autre part, 75,10% des électeurs se sont prononcés contre l'initiative "le droit suisse au lieu de juges étrangers".

La loi sur la surveillance des assurés a été refusée par 57,99% des votants.

Ces résultats, communiqués à 12h, prennent en compte 95% des bulletins rentrés.

11h45

On vote aussi dans les cantons

Plusieurs cantons et communes ont aussi des votations ou élections séparées.

En Valais, les 130 membres de l'Assemblée constituante seront élus dimanche. Ils seront chargés de réviser totalement la Constitution cantonale datant de 1907, afin que le nouveau texte reflète la société d'aujourd'hui.

Lire: Religion ou bilinguisme, les enjeux de la révision de la Constitution en Valais

A Moutier (BE), les citoyens sont appelés aux urnes pour les élections municipales, avec notamment le duel pour la mairie entre l'autonomiste PDC Marcel Winistoerfer (61 ans), et l'antiséparatiste UDC Patrick Tobler (34 ans).

Lire: Duel tendu entre autonomistes et antiséparatistes à Moutier (BE)

Les habitants de Peseux (NE) votent à nouveau pour dire s'ils souhaitent fusionner avec Neuchâtel, Corcelles-Cormondrèche et Valangin.

Lire: Les habitants de Peseux votent à nouveau sur la fusion avec Neuchâtel

11h30

Partisans et opposants se réunissent

Partisans et opposants aux différents objets commencent à se réunir pour suivre les résultats.

Les premiers résultats officiels annoncés avant midi doivent d'ailleurs satisfaire les opposants au texte de l'UDC. Plusieurs petites communes - Boswil (AG), Bettwil (AG), Buttwil (AG), Waltalingen (ZH) ou Bonaduz (GR) - votent non à l'initiative sur l'autodétermination.

11h15

L'initiative pour les vaches à cornes

L'initiative populaire "pour la dignité des animaux de rente agricoles", dite initiative pour les vaches à cornes, vise à promouvoir une forme d'exploitation respectueuse des animaux à cornes. Pour les initiants, il ne s'agit pas d'interdire l'écornage, mais d'éviter une disparition des bêtes à cornes.

Aujourd'hui, près de 90% des vaches et 30% des chèvres n'ont pas de cornes en Suisse, en partie pour une question de sélection des espèces. Et les agriculteurs préfèrent souvent des vaches sans cornes pour éviter qu'elles ne se blessent mutuellement ou qu'elles encornent une personne. Et parce que les animaux sans cornes occupent moins d'espace dans les étables.

>> Les enjeux de cette initiative: Soutenir ou non les vaches à cornes, les Suisses doivent trancher

11h00

Le référendum sur la surveillance des assurés

Les Suisses doivent donner leur avis sur une modification de la loi fédérale du droit des assurances sociales, avec à la clé une modification de la base légale de la surveillance des assurés.

Adopté par les Chambres fédérales et soutenu par le Conseil fédéral, ce changement légal permet d'élargir les possibilités de surveillance des assurés. En juillet dernier, un comité référendaire a déposé plus de 50'000 signatures contre cette modification légale.

Le Parlement a légiféré suite à une décision de la Cour européenne des droits de l'homme critiquant le manque de bases légales en Suisse concernant l'assurance accidents. En juillet 2017, le Tribunal fédéral a considéré qu'il n'existait pas non plus de base légale suffisante pour l'AI.

>> Les enjeux de ce référendum: Faut-il élargir la surveillance des assurés pour débusquer les abus?

10h45

L'initiative sur les juges étrangers

Intitulée officiellement "Le droit suisse au lieu de juges étrangers", l'initiative de l'UDC est généralement appelée "initiative pour l'autodétermination".

Concrètement, ce texte vise à inscrire dans la Constitution que celle-ci doit toujours primer sur tout autre droit, et notamment sur les traités internationaux que la Suisse signe régulièrement pour régler ses relations politiques et économiques avec d'autres Etats ou organisations. Dans la hiérarchie du droit, il s'agit de placer tout en haut la Constitution, puis le droit international et enfin les lois suisses.

La seule réserve est le droit international impératif, qui resterait au-dessus de la Constitution. Ce droit s'impose à tous les Etats en toutes circonstances, avec notamment l'interdiction de la torture, de l'esclavage, du génocide ou de la guerre d'agression.

>> Les enjeux de cette initiative: Faut-il faire primer la Constitution suisse ou le droit international?

10h30

Le dossier complet

La présentation des trois objets en votation ce dimanche, les enjeux et les débats dans notre dossier spécial.

Le dossier sur les votations du 25 novembre