Modifié

Petra Gössi: "Si j'étais à la place de Pierre Maudet, je démissionnerais"

Affaire Pierre Maudet: Petra Gössi: "Si j'étais à la place de Pierre Maudet, j'aurais démissionné" [RTS]
Petra Gössi: "Si j'étais à la place de Pierre Maudet, je démissionnerais" / 19h30 / 2 min. / le 23 novembre 2018
La présidente du PLR Suisse est "furieuse et agacée" par la gestion du cas du conseiller d'Etat Pierre Maudet par la section genevoise du parti. "A la place de Pierre Maudet, je démissionnerais", lance Petra Gössi.

Réuni une seconde fois vendredi matin pour décider du sort de Pierre Maudet, le comité directeur du PLR genevois a décidé une nouvelle fois de ne rien décider. Il se murmurait pourtant que le parti allait demander la démission de son conseiller d'Etat.

>> Lire: Le PLR genevois juge "inopportun" de prendre position sur le cas Maudet

Interrogée sur la tournure prise par le cas Maudet à Genève, la présidente du PLR Suisse Petra Gössi ne mâche pas ses mots. "Je suis furieuse et agacée par cette situation", affirme-t-elle vendredi dans une interview accordée à la RTS.

Affaire Maudet la presidente du PLR Suisse furieuse [RTS]
Affaire Maudet la presidente du PLR Suisse furieuse / L'actu en vidéo / 1 min. / le 23 novembre 2018

Une question de "crédibilité"

Pour Petra Gössi, le problème principal dans cette affaire n'est pas de nature juridique. Il s'agit selon plutôt, selon elle, d'une question de confiance dans l'action politique. "Je ne vois pas comment il pourra regagner sa crédibilité", estime-t-elle.

"Il a menti, il l'a admis et doit en tirer les conséquences", relève la présidente du PLR Suisse. Et Petra Gössi de conclure, sèchement: "Si j'étais dans une situation similaire (à celle de Pierre Maudet), je démissionnerais."

Pour rappel, Pierre Maudet est fragilisé à la suite d'un voyage controversé à Abu Dhabi en novembre 2015. Mis en cause pour acceptation d'un avantage, le conseiller d'Etat s'est vu retirer la plupart de ses prérogatives, tandis que le Grand Conseil a levé son immunité.

"Les gens lui manifestent leur soutien"

Alors que les pressions sont toujours plus fortes sur Pierre Maudet, un groupe de soutien à l'élu PLR s'est formé sur les réseaux sociaux. "Les gens lui manifestent vraiment leur soutien. Cela va au-delà du PLR", assure Francisco Taboada, membre du PLR et instigateur de ce groupe, dans l'émission Forum de la RTS.

D'après lui, Pierre Maudet a droit à la présomption d'innocence. "Une enquête juridique est en cours. Il faut la laisser aller au bout pour déterminer si on parle d'une erreur ou si on parle d'une faute", déclare Francisco Taboada.

>> L'interview de Francisco Taboada dans Forum:

La page Facebook du comité de soutien à Pierre Maudet. [Facebook]Facebook
Francisco Taboada, membre du PLR genevois, exprime son soutien à Pierre Maudet / Forum / 5 min. / le 23 novembre 2018

Propos recueillis par Loïs Siggen Lopez/dk

Publié Modifié
-----
13.09: "Je suis personnellement déçue de Pierre Maudet. Je crois qu'une pensée libérale implique de dire la vérité. Nous avons ausssi oeuvré ces dernières années, nous avons mis beaucoup d'énergie pour montrer que le PLR est un parti proche de la population, qui s'engage pour la Suisse, pour ses citoyens, et qui ne cherche pas à tirer des avantages personnels. Maius je rappelle aussi que le pouvoir de décision appartient au PLR genevois et à Pierre Maudet lui-même. Maintenant, reste la question de savoir si, avec cette perte de confiance, surtout dans son département, Pierre Maudet est encore capable de mener les affaires ou s'il ne faudrait pas plutôt tirer les conséquences."