Publié

Une équipe de l'EPFL numérise le Panorama de la Bataille de Morat

'oeuvre de 100 mètres sur 10 a été créée en 1893 par le peintre allemand Louis Braun. [Fondation pour le Panorama de la Bataille de Morat]
Une équipe de l'EPFL va numériser le célèbre Panorama de la Bataille de Morat / La Matinale / 1 min. / le 22 juillet 2022
Oeuvre de presque 100 mètres sur 10 créée en 1893 par le peintre allemand Louis Braun, le célèbre Panorama de la Bataille de Morat est en train d'être numérisé à l'EPFL. Ce travail donnera naissance à l’une des plus grandes images numériques jamais produites.

Transport des rouleaux de la gigantesque fresque. [2022 EPFL eM+]Transport des rouleaux de la gigantesque fresque. [2022 EPFL eM+]La peinture représente le moment où les Confédérés ont pris le dessus sur le Duché de Bourgogne au cours de son invasion en 1476. Elle n’a jamais été montrée de manière permanente au public, a rappelé jeudi l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) dans un communiqué.

Après sa brève exposition à Zurich et Genève à la fin du 19e siècle, ainsi qu’à l’Exposition nationale suisse en 2002, cette œuvre épique a passé ces vingt dernières années dans un entrepôt militaire.

Grâce à une collaboration entre l’EPFL et la Fondation pour le Panorama de la Bataille de Morat, la peinture est numérisée par l'équipe de Sarah Kenderdine, responsable du Laboratoire de Muséologie Expérimentale.

Analyse des rouleaux. [2022 EPFL eM+]Analyse des rouleaux. [2022 EPFL eM+]La toile numérisée en 400'000 images

Les chercheurs analysent actuellement le panorama dans le but de le conserver avant d’entamer le processus d’imagerie numérique. Ces deux activités nécessitent une plateforme mécanique d’envergure pour permettre de travailler au-dessus de la peinture. La nacelle de la caméra sera en mesure de prendre environ 400'000 images de la surface de la toile.

L’imagerie bénéficiera d’une caméra spécifiquement fabriquée pour des projets de numérisation à haute résolution. Le processus devrait durer quatre mois et permettre de capturer des images dans le spectre de couleur RVB (rouge, vert et bleu) et même au-delà grâce à une imagerie multispectrale.

Un jumeau numérique de la peinture

"D’après les publications scientifiques sur le sujet, cela devrait être la plus grande image unique et ininterrompue jamais créée, d’une taille de 1600 gigapixels", explique Sarah Kenderdine, citée dans le communiqué. Le processus présente un certain nombre de défis, notamment celui de capturer une image en 2D sans défaut en dépit des irrégularités à la surface de la toile.

L’objectif est de créer le jumeau numérique de la peinture à temps pour le 550e anniversaire de la bataille, qui aura lieu en 2026, et de rendre l’œuvre de Braun accessible à tous.

ats/oang

Publié