Modifié

Le premier avion électrique certifié au monde a volé dans le ciel fribourgeois

Petite révolution, le premier avion électrique au monde, certifié en Suisse [RTS]
Petite révolution, le premier avion électrique au monde, certifié en Suisse / 12h45 / 2 min. / le 4 août 2020
L'avion électrique Velis Electro a effectué la semaine passée son vol inaugural dans le canton de Fribourg, après avoir été certifié. Une telle autorisation est une première mondiale.

Le Velis Electro, du fabricant slovène Pipistrel, fera principalement office d’avion-école pour les aspirants pilotes de l’aviation légère, indique lundi l'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC). Il marque une étape importante sur la voie d’une aviation plus écologique.

Enseignements importants pour le futur

Ce projet a permis d’acquérir une expérience et de tirer des enseignements importants pour la certification d’aéronefs peu polluants dotés d’une motorisation respectueuse de l’environnement, ajoute l'OFAC.

Le moteur électrique a été certifié par l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) à la mi-mai, avant que l'avion lui-même ne reçoive cette autorisation dans la foulée. Il a ensuite pu effectuer son vol inaugural.

Certification partie de rien

Marc Corpataux, CEO de AlpinAirPlanes, aux côtés du Velis Electro à Ecuvillens. [Pipistrel]Marc Corpataux, CEO de AlpinAirPlanes, aux côtés du Velis Electro à Ecuvillens. [Pipistrel]Avant de délivrer le certificat de l'avion électrique, il a fallu définir et spécifier à partir de zéro les conditions applicables à l’exploitation, à la maintenance et à la formation des pilotes et du personnel. Le cadre de certification de l'AESA est en effet muet sur ces points. L'OFAC a joué un rôle déterminant dans l'élaboration des conditions de certification, précise-t-il.

Profitant du fait que des avions électriques étaient stationnés en Suisse, l’OFAC a eu accès, comme les autorités aéronautiques françaises et slovènes et le constructeur slovène Pipistrel, à des données fournies par un programme de test en vol réalisé sous conditions de vol AESA. Il a été ainsi possible de boucler la certification en moins de trois ans.

ats/oang

Publié Modifié