Modifié le 20 mai 2019 à 09:39

L'EPFZ va explorer une géothermie encore plus profonde sous les Alpes

Un laboratoire dans un ancien tunnel
Un laboratoire dans un ancien tunnel L'actu en vidéo / 1 min. / le 17 mai 2019
Un nouveau laboratoire souterrain de recherche géothermique conçu par l'EPFZ a été présenté vendredi. Il vise à mieux comprendre cette nouvelle technologie et permettre des forages encore plus profonds.

Cette infrastructure "unique au monde", selon les termes de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ), se trouve dans le tunnel de Bedretto (TI) qui relie le Tessin à la Furka (VS).

Au pied du col du Nufenen, qui relie la Léventine (nord du Tessin) au Valais, ce tunnel de 5,2 km de long appartient à la société ferroviaire Matterhorn Gotthard Bahn, qui l’a mis à disposition de l’EPFZ pour réaliser son projet de laboratoire souterrain géothermique.

L'ancienne galerie du tunnel de la Furka

Fermée en 1982 après que le projet de la relier au tunnel de la Furka a été abandonné, la galerie de Bedretto est cependant restée un objet prisé au cours des dernières décennies. Il s’agit du plus long tunnel creusé sous la roche exempt de revêtement en Suisse. C’est pour cette raison qu’il offre des conditions optimales pour la formation d’étudiants et la recherche.

Projet soutenu par la Confédération

La rénovation du tunnel a coûté quatre millions de francs. Le coût total du projet est devisé à 20 millions de francs financés à raison de 40% payés par la Confédération et 60% par des partenaires industriels. Les premières expériences en laboratoire doivent débuter en juillet prochain.

Le laboratoire de recherche sera présenté au public samedi lors d’une journée portes ouvertes.

ats/oang

>> Voir le sujet du 19h30:

L'EPFZ présente un nouveau laboratoire sous-terrain pour la recherche géothermique
19h30 - Publié le 17 mai 2019

Publié le 17 mai 2019 à 21:44 - Modifié le 20 mai 2019 à 09:39

Dans le cadre de la Stratégie énergétique 2050

Le projet du "Bedretto Underground Laboratory for Geoenergies", mis au point avec le soutien de la Fondation Werner Siemens en collaboration avec des partenaires nationaux et internationaux, entre dans le cadre de la Stratégie énergétique 2050 de la Confédération.

Une partie du besoin national en électricité doit être couvert par la géothermie profonde, et c'est dans cette optique que la société propriétaire du tunnel le met gratuitement à disposition de l’EPFZ pendant les dix prochaines années.

L'entrée du tunnel