Modifié le 14 mars 2018 à 13:34

Face aux vidéos complotistes, YouTube va s'associer à Wikipédia

Le logo de la plateforme de vidéos en ligne YouTube.
Le logo de la plateforme de vidéos en ligne YouTube. [Dado Ruvic - Reuters]
La plateforme en ligne YouTube compte ajouter des fiches Wikipédia aux vidéos qui mettent en avant des théories complotistes, a annoncé sa directrice mardi. La mesure sera lancée ces prochaines semaines.

Ces extraits de l'encyclopédie en ligne, que YouTube a baptisés "repères informationnels", seront introduits afin de proposer un point de vue alternatif sur les sujets controversés, a expliqué Susan Wojcicki, PDG du groupe, lors du festival South by Southwest (SXSW) au Texas.

La patronne de la plateforme américaine a présenté des exemples d'encarts s'affichant sous des vidéos traitant de l'Homme sur la Lune et des "chemtrails" (traînées chimiques), rapporte le site d'information The Verge.

Des complots listés par Wikipédia

La liste des théories du complot proviendra également de Wikipédia et sera limitée aux questions "qui font l'objet de discussions actives sur YouTube", a indiqué Susan Wojcicki, citée par Le Monde.

Ces derniers mois, YouTube s'est retrouvé sous le feu des critiques. Le site a été accusé de promouvoir les contenus extrêmes et de propager des "fake news", notamment des vidéos affirmant que les survivants de la fusillade de Parkland en février étaient des comédiens.

tmun

Publié le 14 mars 2018 à 12:14 - Modifié le 14 mars 2018 à 13:34

"Nous ne sommes pas un média"

L'expression "théorie du complot" désigne un récit donnant une vision de l'histoire résultant de l'action d'un groupe agissant dans l'ombre, remettant en cause la version officielle d'un événement. Derrière ces théories figurent généralement des éléments idéologiques.

Lors de sa conférence au SXSW, Susan Wojcicki a expliqué que YouTube n'est "pas un média, nous n'avons pas à dire si telle information est vraie ou fausse." Selon elle, il ne revient donc pas à la plateforme de donner son avis sur les vidéos, tant que celles-ci ne contreviennent pas aux conditions d'utilisation.