Modifié

Un astéroïde a frôlé la Terre moins de deux jours après sa découverte

Image de synthèse d'un astéroïde et de la Terre. [Fizzfoto/Manuel Cohen - AFP]
Image de synthèse d'un astéroïde et de la Terre. [Fizzfoto/Manuel Cohen - AFP]
Un astéroïde mesurant entre 11 et 34 mètres a frôlé la Terre lundi moins de deux jours après avoir été repéré par des scientifiques. Un phénomène fréquent malgré les risques qu'il représente en cas de choc.

Lundi à 11h47, un astéroïde appelé 2017 AG13 est passé à environ 190'000 kilomètres de notre planète, pas grand-chose à l'échelle de l'espace, rapporte le site spécialisé space.com. Cela représente la moitié de la distance entre la Terre et la Lune.

La taille de l'astéroïde, découvert seulement samedi par des scientifiques américains, est estimée entre 11 et 34 mètres. A titre de comparaison, les débris d'un météore de 20 mètres tombé en 2013 avaient fait près de 1200 blessés dans l'Oural, en Russie.

>> L'orbite de 2017 AG13

Millions d'astéroïdes

Ce n'est toutefois pas rare qu'un astéroïde de cette taille frôle la Terre sans que personne ne l'ait vu venir. En août dernier, un météore de la même taille était passé à 80'000 km de notre planète alors qu'il n'avait été découvert que quelques heures auparavant.

Les scientifiques pensent que des millions d'astéroïdes déambulent dans le voisinage de la Terre. Seuls 15'000 ont pour l'instant été détectés, précise space.com.

vtom

Publié Modifié

Seuls les très gros astéroïdes recensés

Plus de 90% des météores qui passent près de la Terre et représentent un risque d'extinction de l'humanité en cas de choc - de plus d'un kilomètre de diamètre - sont répertoriés par la Nasa. D'après les chercheurs de l'agence américaine, aucun d'eux ne pose de problème dans un avenir prévisible.

La Nasa estime en revanche que seuls 30% des astéroïdes de plus de 160 mètres sont recensés, et seulement 1% de ceux de 30 mètres, bien qu'ils puissent causer d'importants dégâts.