Modifié le 05 janvier 2017

L'administration Obama championne des ventes d'armes dans le monde

Des soldats irakiens entraînés par des Américains à manier les chars Abrams-M1A1.
Des soldats irakiens entraînés par des Américains à manier les chars Abrams-M1A1. [ALI AL-SAADI - AFP]
Indétrônables numéro un, les Etats-Unis ont vendu pour plus de 40 milliards de dollars d'armes en 2015, selon des données du gouvernement américain. Malgré la crise du pétrole, les pays du Moyen-Orient restent les principaux acheteurs.

L'administration de Barack Obama, prix Nobel de la Paix en 2009, est celle qui a vendu le plus d'armes depuis la Seconde Guerre mondiale, a écrit mardi Motherboard, citant un rapport publié fin décembre par les services du Congrès américain pour la période 2008-2015.

Selon cette étude, les Etats-Unis ont signé en 2015 des contrats d'armement, y compris l'entraînement de troupes, pour plus de 40 milliards de dollars. Cela représente plus de la moitié des armes vendues d'un Etat à un autre dans le monde. Ils devancent largement la France et la Russie au classement des exportateurs d'armes.

Depuis l'investiture de Barack Obama en 2008, les Etats-Unis ont conclu des contrats pour une somme de 265 milliards de dollars.

 

Ventes en baisse en 2015

Le contexte international est tendu. Pourtant, les ventes d'armes ont baissé en 2015. Les contrats signés cette année-là ont atteint au total près de 80 milliards de dollars, contre 89 milliards un an plus tôt, détaille le rapport.

Malgré une forte baisse, liée à la crise du pétrole et aux difficultés de l'économie mondiale, les pays émergents et le Moyen-Orient restent les principaux acheteurs d'armes. Ils ont conclu en 2015 des contrats pour 65 milliards de dollars, contre 79 milliards en 2014.

L'Arabie saoudite plus gros acheteur

Sur la période 2008-2015, les Etats-Unis ont vendu à des nations en développement pour plus de 194 milliards, toujours selon ces données. Ils devancent la Russie (81 milliards), la France (49 milliards), la Chine (27 milliards) et l'Allemagne (18 milliards). A noter que, pour la période allant de 2012 à 2015, la Suisse apparaît en 11e position, avec des contrats représentant au total 3,3 milliards de dollars.

Parmi ces Etats émergents, ce sont le Qatar, l'Egypte et l'Arabie saoudite qui ont le plus dépensé en 2015. Sur la période 2008-2015, l'Arabie saoudite est toutefois largement en tête, avec plus de 93 milliards de dollars de contrats d'armement, devant l'Inde (34 milliards) et l'Egypte (30 milliards).

 

vtom

Publié le 05 janvier 2017 - Modifié le 05 janvier 2017