Modifié le 18 octobre 2016 à 17:54

Seuls les Russes éliraient Donald Trump, selon un sondage

Des figurines représentant les deux candidats à la Maison Blanche préparées pour le presepio (crèche) napolitain en Italie.
Des figurines représentant les deux candidats à la Maison Blanche préparées pour le presepio (crèche) napolitain en Italie. [EPA/CESARE ABBATE]
Hillary Clinton battrait Donald Trump à plates coutures lors d'une élection dans pratiquement tous les pays du monde sauf la Russie, selon un sondage global de WIN/Gallup.

Quelque 50'000 personnes dans 45 pays ont participé à l'enquête, écrit le site du quotidien britannique The Independent, soit un échantillon représentatif de 75% de la population mondiale.

Trump distance Clinton de 23% en Russie, mais tous les autres pays préfèrent la candidate démocrate. Outre les Russes, ce sont les Chinois qui sont les plus favorables à Trump: il n'est battu "que" de 9 points dans l'empire du Milieu.

Europe pro-Clinton

Les plus gros écarts sont relevés en Europe occidentale, et plus particulièrement au Portugal, où Clinton écrase Trump sur un score qu'on aurait autrefois qualifié de soviétique: 85% contre 5% pour le républicain. Les 10% restants ne se prononcent pas.

Les indécis sont particulièrement nombreux en Grande-Bretagne (21%), mais Hillary Clinton l'emporte très largement (64% contre 15%).

En Finlande, Corée du Sud, Suède, Colombie, Autriche, Allemagne, aux Pays-Bas au Mexique et au Paraguay, Donald Trump concède un écart de 70% ou plus. 

pym

Publié le 18 octobre 2016 à 16:17 - Modifié le 18 octobre 2016 à 17:54

Distancé aux Etats-Unis aussi

Les électeurs de l'Ohio semblent rester majoritairement fidèles à Trump, selon une enquête CNN qui le crédite de 48% des intentions de vote contre 44% pour Clinton. Un sondage Quinnipiac les place à égalité, mais en Pennsylvanie, en Floride et dans le Colorado, la démocrate est en tête.

Hillary Clinton recueillait lundi 45,9% des intentions de vote en moyenne au plan national, contre 39% pour Trump. Il y a quatre ans, le même jour, Barack Obama n'avait que 0,4 point d'avance sur Mitt Romney.