Modifié

Le CERN doit faire le ménage et débrancher... 9000 câbles obsolètes

Des dispositifs de contrôle dans la galerie technique, près du tunnel principal du LHC. [Christian Beutler - Keystone]
Des dispositifs de contrôle dans la galerie technique, près du tunnel principal du LHC. [Christian Beutler - Keystone]
Les ingénieurs du CERN à Genève se sont lancés dans un important travail d'identification de 9000 câbles obsolètes, rapporte mercredi Vice. La volonté d'étendre le LHC a rendu cette mesure nécessaire.

Un des obstacles majeurs à l'amélioration de l'accélérateur de particules LHC (pour "Large Hadron Collider") réside dans le manque de place pour de nouveaux câbles, explique Motherboard, le site spécialisé en technologie de Vice.

Par le passé, lorsque des parties du LHC ont été modernisées, les ingénieurs ont généralement branché de nouveaux câbles, sans jamais en enlever. D'où le besoin aujourd'hui de procéder à ce travail "pas très sexy", selon les mots de l'ingénieur en charge du projet.

Les premiers câbles débranchés en décembre

Les employés de l'Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN) ont commencé à débrancher les câbles le mois passé, après avoir travaillé sur une liste des systèmes obsolètes. Le processus prendra jusqu'à quatre ans.

Ce travail comporte des risques, explique Motherboard. Au mieux, un mauvais câble débranché conduirait à une plus faible puissance de contrôle des données. Mais dans le pire des cas, un câble essentiel serait démonté et le LHC cesserait de fonctionner.

tmun

Publié Modifié