Modifié le 01 septembre 2015 à 10:07

Le Gorafi, c'est pas fini! Buzz autour du soi-disant arrêt du site satirique

Le Gorafi est revenu sur l'annonce de sa fermeture. Une nouvelle plateforme web a en fait été lancée.
Le Gorafi est revenu sur l'annonce de sa fermeture. Une nouvelle plateforme web a en fait été lancée. [ - ]
Le site français Le Gorafi, parodie des sites d'actualité, avait annoncé lundi matin qu'il cessait son activité. Il s'agissait en vérité d'une nouvelle blague et d'un coup de pub pour sa nouvelle plateforme.

Mardi matin, le site français Le Gorafi, populaire pour ses parodies absurdes d'articles d'actualité, était de retour. Dans un tweet, les responsables ont assuré que l'annonce de sa fermeture, qui a suscité l'inquiétude des internautes et des médias lundi, n'était qu'une simple "erreur de typo".

Le site satirique a en fait profité du tapage médiatique pour lancer sa nouvelle plateforme web.

Inquiétudes lundi

Les internautes qui se sont rendus lundi sur le site , étaient accueillis par ce message laconique: "Le Gorafi, c'est fini. Merci de votre fidélité!". Le "président du directoire" du Gorafi, J-F Brussière, avait même renchéri dans un tweet.

Il n'en fallait pas plus pour susciter l'interrogation, voire l'inquiétude, des internautes et des médias.

"Internet n'a aucun avenir"

L'explication livrée par le média parodique était en effet insensée : "Nous avons pris conscience que la presse 'ouèbe' (...) n'a aucun avenir, tout comme l'Internet (...). Nous préférons arrêter aujourd'hui (...) avant l'explosion de la 'bulle'".

ptur/sbad

Publié le 31 août 2015 à 15:52 - Modifié le 01 septembre 2015 à 10:07

Plusieurs hypothèses avaient été évoquées

Le Monde a plusieurs théories: "Problème lors du renouvellement du nom de domaine? Blague pour l’anniversaire du site, qui fêtait hier ses trois ans d’existence? Transfert en cours vers un nouveau site?"

D'autres médias penchent pour l'opération de communication, rappelant que le Gorafi participe dès cette rentrée à un nouveau talk-show de la chaîne française Canal+.