Modifié le 23 juillet 2015 à 12:52

Depardieu au président Loukachenko: "La Biélorussie, on dirait la Suisse"

Une capture d'écran de la vidéo publiée par l'agence de presse nationale biélorusse.
Une capture d'écran de la vidéo publiée par l'agence de presse nationale biélorusse. [ - ]
Gérard Depardieu a été reçu par le dirigeant biélorusse Alexandre Loukachenko. Dans une vidéo publiée sur internet on les voit faucher un champ, nourrir un cheval et conduire un tracteur.

"La Biélorussie, là où je suis allé, c'est vrai que c'est merveilleux, on dirait la Suisse", a assuré l'acteur français lors de sa visite mercredi en Biélorussie, considérée comme "la dernière dictature d'Europe".

Les agences biélorusses écrivent que Gérard Depardieu et Alexandre Loukashenko "ont eu une discussion informelle sur l'agriculture et le développement de technologie vertes de culture". Le dirigeant au pouvoir depuis 1994 a également "appris à l'acteur la technique du fauchage", comme le montre la vidéo de la rencontre publiée sur internet:

La télévision publique biélorusse écrit sur son site que "Gérard Depardieu ne s'attendait pas à trouver un leader politique encore si proche de la terre et de l'agriculture comme Alexandre Loukachenko".

Le pays, isolé sur la scène internationale, est critiqué pour son manque de liberté politique et le musellement de toute opposition. Reporters sans frontière place le pays à la 157e place sur 180 de son classement sur la liberté de la presse.

mre

Publié le 23 juillet 2015 à 11:16 - Modifié le 23 juillet 2015 à 12:52

Citoyen russe et liste noire ukrainienne

Gérard Depardieu a obtenu la citoyenneté russe en 2013 dans le but d'échapper aux impôts français.

En approuvant l'annexion par la Russie de la Crimée, il a récemment attiré la colère du gouvernement ukrainien, qui l'a placé sur une liste noire.