Modifié

Les USA utiliseraient des avions pour espionner les téléphones portables

Ce système permettrait de localiser un suspect à trois mètres près, selon le Wall Street Journal. (capture d'écran) [http://online.wsj.com]
Ce système permettrait de localiser un suspect à trois mètres près, selon le Wall Street Journal. (capture d'écran) [http://online.wsj.com]
Des petits avions munis d'antennes-relais seraient utilisés par Washington pour collecter des données sur les utilisateurs de téléphones portables aux Etats-Unis, selon le Wall Street Journal.

Le Département de justice américain espionnerait les communications mobiles de milliers d'Américains grâce à des antennes-relais portables (appelées "dirtboxes") placées dans de petits avions, selon une enquête du Wall Street Journal (WSJ) publiée jeudi.

Ce programme de surveillance serait en place depuis 2007, affirme le journal américain. Il permettrait de collecter l'identité ainsi que la localisation des utilisateurs de téléphones portables.

Des "Américains innocents" touchés

Le WSJ n'est pas en mesure de préciser l'ampleur de ce programme secret, mais les sources citées par le quotidien indiquent que les missions de surveillance de ces avions se produiraient "régulièrement".

"Cette chasse high-tech menée contre des personnes soupçonnées d'activités criminelles" touche de manière collatérale "un nombre important d'Américains innocents", note le journal.

Le Département de justice américain a refusé de confirmer ou d'infirmer ces révélations.

dk

Publié Modifié

Localisation très précise

Ce programme permettrait de localiser un individu de manière très précise, indique le Wall Street Journal.

La police pourrait ainsi détecter l'emplacement d'un suspect à trois mètres près ou savoir dans quelle pièce d'un immeuble celui-ci se trouve.