Modifié le 05 novembre 2014 à 17:21

Un livre relate les critiques assassines de Sarkozy contre ses collègues

Nicolas Sarkozy.
Nicolas Sarkozy a lâché bien quelques pics durant sa retraite politique. [Bertrand Langlois - ]
Deux journalistes ont publié mercredi les confidences de l'ex-président Nicolas Sarkozy qui tire à boulets rouges sur l'ensemble de la classe politique française, y compris son propre camp.

Deux journalistes du Parisien ont compilé les confidences que leur a faites Nicolas Sarkozy durant sa retraite politique ces derniers mois. Publié mercredi, le livre intitulé "Ça reste entre nous, hein?" recense plusieurs phrases assassines de l'ancien chef d'Etat contre ses adversaires politiques mais également contre ses amis de l'UMP qu'il traite "tous de cons", à en croire le quotidien français.

Il qualifie en outre son ancien Premier ministre François Fillon de "loser" ou Xavier Bertrand, candidat  à la primaire UMP pour la prochaine présidentielle, de "bon à rien".

Hollande "mal fagoté", Trierweiler "sotte"

Le président socialiste François Hollande en prend également pour son grade, puisqu'il est décrit par Nicolas Sarkozy comme "mal fagoté" et "ridicule", tout comme l'ex-Première dame Valérie Trierweiler qui est vue comme "sotte et prétentieuse".

Quant à la présidente du Front National, Marine Le Pen, l'ancien président lui attribue des airs de "déménageurs" et d'"hommasse".

hend

Publié le 05 novembre 2014 à 16:39 - Modifié le 05 novembre 2014 à 17:21

Fillon ne croit pas aux propos de Sarkozy

Interrogé par l'Association des journalistes parlementaires, François Fillon, ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy, dit ne "pas croire un seul instant" que l'ex-président ait pu le traiter de "loser".

"Je ne peux pas croire un seul instant que Nicolas Sarkozy ait dit ça, parce que ce ne sont pas les paroles d'un homme d'État", a-t-il dit, ont relaté plusieurs médias français.