Modifié le 14 mai 2014 à 20:22

Le pire et le meilleur des clips pour les élections européennes

Plusieurs personnalités publiques, à l'instar de Dany Boon, s'expriment dans le clip "Let's rock the Eurovote".
Plusieurs personnalités publiques, à l'instar de Dany Boon, s'expriment dans le clip "Let's rock the Eurovote". [ - DR]
Les clips de campagne, qui envahissent le web à l'approche des élections européennes, rivalisent d'inventivité pour inciter les électeurs à aller voter. Florilège, du buzz danois à l'humour belge.

Le buzz danois

Avec un clip trash, commençant par une décapitation et vite retiré des sites officiels, le Parlement danois avait choisi la provocation. Si vous n'allez pas voter, Voteman viendra vous chercher jusqu'à votre lit et vous poussera vers l'isoloir par tous les moyens. Jugez plutôt.

La sobriété européenne

Le Parlement européen a lui plutôt misé sur un langage sobre et poétique. Décliné en 24 langues, le spot prévient "ceci n'est pas une publicité".

Le petit-fils d'un nazi

La branche jeune du Parti social-démocrate suédois des travailleurs (SSU) a elle eu l'idée de faire appel à Rainer Höss, le petit-fils du commandant d'Auschwitz pour lutter contre l'extrême-droite.

L'appel à des sportifs

D'autres ont recouru à des sportifs, comme le think tank Sport et citoyenneté.

Le plus "people"

Ou à la culture. L'association Européens sans frontière a par exemple choisi Dany Boon et d'autres "people" pour délivrer leur message: "La culture peut nous sauver".

L'humour belge

Les Belges recourent eux à l'humour avec une série de vidéos sur les "Fausses bonnes excuses".

Le plus joyeux

Enfin, difficile d'échapper à Pharrell Williams, adapté pour l'occasion en "Go to Happy Voting".

jgal

Publié le 14 mai 2014 à 18:07 - Modifié le 14 mai 2014 à 20:22

Le webdoc "L'auberge européenne"

Après "L'auberge espagnole", le réalisateur français Cédric Klapisch sort un webdoc sur Erasmus intitulé "L'Auberge européenne". Pour voir le projet, cliquez ici.

Composé de dix films, sur dix étudiants, dans dix villes, le réalisateur français vante les bienfaits du système d'échange interuniversitaire Erasmus.

Le scrutin en bref

Du 22 au 25 mai, plus de 380 millions de citoyens des 28 pays de l'Union européenne sont appelés à élire 751 eurodéputés. Ceux-ci siégeront au Parlement européen de Strasbourg pour les cinq prochaines années.

Pour la première fois, en raison de l'application du Traité de Lisbonne, le scrutin déterminera qui présidera la Commission européenne à la suite du Portugais José Manuel Barroso. Les chefs d'Etat devront en effet désigner un représentant de la formation politique qui aura recueilli le plus de voix.