Modifié le 20 mars 2014 à 17:27

La guerre fait rage sur Wikipedia autour du statut de la Crimée

La page Wikipedia sur la Crimée.
Capture d'écran de la page de l'encyclopédie en ligne Wikipedia sur la Crimée. [ - ]
La Crimée est-elle ukrainienne, indépendante ou russe? Cette question agite les contributeurs de Wikipedia depuis le référendum demandant le rattachement de la péninsule à la Russie.

La Crimée excite Wikipedia. La confusion sur le statut et l'avenir de la péninsule, qui a demandé dimanche par référendum son rattachement à la Russie, s'est répandue sur l'encyclopédie en ligne.

Jugé illégal par l'Ukraine, l'Union européenne et les Etats-Unis, ce rattachement a provoqué un vif débat parmi les contributeurs de Wikipedia sur le nouveau statut de la Crimée, a rapporté mardi The Daily Dot. Depuis le début mars, plus de 500 changements ont été effectués sur la page "Crimea" (en anglais) et quelque 300 sur la page française "Crimée".

"Incontrôlable"

Faut-il utiliser le nom donné par la Russie de "République autonome de Crimée", peut-on parler d'annexion, la péninsule est-elle dorénavant russe? Les questions s'accumulent.

Face à la guerre qui fait rage sur la page anglaise, les contributeurs s'accusant mutuellement d'insérer de la propagande, l'un d'eux écrit: "Cet article devient incontrôlable. Si vous le lisez, sachez que c'est un foutoir de faits passés, faits présents et faits incorrects."

vtom

Publié le 20 mars 2014 à 15:59 - Modifié le 20 mars 2014 à 17:27

La Crimée, "zone grise"

La Crimée va devenir une zone grise sur les cartes de géographie établies par la National Geographic Society, basée à Washington.

La plupart des frontières marquées sur ses cartes et dans ses atlas sont stables et incontestées, mais certains lieux contestés sont de couleur grise pour marquer qu'il s'agit de "zones à statut spécial", auxquelles l'institution associe un texte d'explication.

La National Geographic Society a appliqué ce principe de zones "grises" à l'Abkhazie, à l'Ossétie du Sud, aux Territoires palestiniens de Gaza et de la Cisjordanie.