Modifié le 14 février 2014 à 18:03

Un jeune homme poursuivi pour avoir filmé sa ville avec un drone

Actuellement en Suisse, seuls les vols d’objets de plus de 30 kg sont soumis à une autorisation préalable et l'utilisation de petits aéronefs civils n'est interdite aux abords des aéroports.
Actuellement en Suisse, seuls les vols d’objets de plus de 30 kg sont soumis à une autorisation préalable et l'utilisation de petits aéronefs civils n'est interdite aux abords des aéroports. [ - ]
Pour la première fois en France, un lycéen est poursuivi pour avoir survolé et filmé sa ville sans autorisation à l'aide d'un drone.

Un adolescent de Nancy (est de la France) est poursuivi par la justice pour "mise en danger de la vie d'autrui". Il lui est reproché d'avoir filmé sans autorisation sa ville avec un drone, a indiqué France Info jeudi. C'est une première en France.

Le jeune homme a attiré l'attention de la direction de l'aviation civile et des gendarmes en postant son clip sur You Tube.

Inquiétudes en France et en Suisse

Il n'était semble-t-il pas au courant du récent durcissement de la législation, qui prévoit depuis 2012 que les "dronistes" doivent recevoir la formation théorique des pilotes d'avion et demander une autorisation pour survoler un espace urbain.

Le serrage de vis des autorités, "pour l'exemple" selon Numerama, traduit les inquiétudes qui accompagnent l'essor des drones civils, en termes de protection de la vie privée et de sécurité de l'espace aérien.

Des questions qui se posent tout autant en Suisse: en novembre dernier, le Conseil fédéral a pointé la nécessité d'étudier plus en détail la question de la réglementation des drones.

ptur

Publié le 14 février 2014 à 17:05 - Modifié le 14 février 2014 à 18:03