Modifié le 11 décembre 2013 à 16:53

La monnaie virtuelle bitcoin flambe, intéresse des banques et inquiète

Le bitcoin est une monnaie électronique décentralisée dont la valeur a récemment quintuplé.
Le bitcoin est une monnaie électronique décentralisée dont la valeur a récemment quintuplé. [AP Photo/Rick Bowmer - ]
La flambée du bitcoin a attiré l'intérêt du géant bancaire JPMorgan qui a déposé un brevet sur un système semblable. Mais le succès de cette monnaie virtuelle, volatile, inquiète plusieurs Etats.

Le bitcoin, monnaie virtuelle créée en 2009, affole les marchés depuis le début de l'année. Et attise l'intérêt de certaines banques. Le géant américain JPMorgan Chase a déposé cet été aux Etats-Unis un brevet portant sur un système de paiement informatique, très proche du bitcoin, a dévoilé mardi le Financial Times.

Comme le bitcoin, le système proposé par JPMorgan permettrait de faire des paiements électroniques anonymes sur Internet, sans avoir à révéler son numéro de compte ou son nom, selon le brevet. De son côté, la banque indique seulement avoir déposé ce brevet en 1999 mais l'avoir récemment mis à jour.

La Chine fait tanguer le Bitcoin

Par ailleurs, la flambée du bitcoin inquiète certains Etats. La Banque de France a souligné qu'il représentait un "risque financier certain", dénonçant son caractère "hautement spéculatif. En Suisse, le conseiller national Jean-Christophe Schwab (PS/VD) a déposé en octobre un postulat demandant au Conseil fédéral d'en évaluer les risques.

La volatilité du bitcoin s'est encore manifestée cette semaine. La banque centrale chinoise a interdit le 5 décembre aux établissements financiers de réaliser toute transaction en bitcoins. Résultat: la monnaie virtuelle a dévissé, un plongeon qui a fait se volatiliser en une heure l'équivalent de 5 milliards de dollars à l'échelle mondiale.

L'évolution de la valeur du bitcoin

L'évolution en 2013 de la valeur du bitcoin en dollars.
L'évolution en 2013 de la valeur du bitcoin en dollars. [ - ]

vtom

Publié le 11 décembre 2013 à 16:52 - Modifié le 11 décembre 2013 à 16:53

Le bitcoin, simple monnaie étrangère?

Le conseiller national Thomas Weibel (Vert'libéral/ZH) a déposé le 5 décembre un postulat ( lire ici) demandant au Conseil fédéral de considérer les bitcoins comme des devises étrangères.

Outre les questions de régulation, ce postulat s'interroge aussi des avantages que la place financière suisse pourrait tirer de cette monnaie en ligne.

Le postulat doit d'abord être accepté par le Conseil national pour être transmis au Conseil fédéral.

Le Bitcoin intéresse de plus en plus

A l'image de la valeur du bitcoin, l'intérêt des internautes pour cette monnaie virtuelle reste volatile même s'il gagne progressivement en importance.

Ci-dessous, l'outil Google trends permet de visualiser l'évolution des recherches du mot "bitcoin" dans le célèbre moteur de recherche.

De 200 dollars à 1000 dollars en 1 mois

La monnaie virtuelle bitcoin a dépassé fin novembre le seuil symbolique de 1000 dollars, allant même frôler les 1200 dollars quelques jours plus tard. Fin octobre, il valait quelque 200 dollars.

Début 2010, le bitcoin, qui est à la fois une devise émise par un code informatique, et un moyen de paiement sans structure centralisée, ne valait que quelques cents.