Modifié le 22 novembre 2013 à 19:10

Une université chypriote accepte les paiements en bitcoins

La page d'accueil de l'Université de Nicosie.
La page d'accueil de l'Université de Nicosie. [ - ]
L'Université de Nicosie a indiqué cette semaine que les paiements des frais d'inscription pourraient se faire en bitcoins, nouveau signe de la popularité croissante de ce mode de paiement virtuel.

La plus grande université privée de Chypre a indiqué cette semaine qu'elle allait autoriser les étudiants à régler les frais d'inscription en bitcoins, une monnaie virtuelle lancée en 2009. Il s'agit d'une première mondiale pour une université.

L'Université de Nicosie a également annoncé la création d'un Master en Monnaie électronique pour 2014, destiné à aider à mieux comprendre les fondements de cette nouvelle monnaie.

"Développement technologique inévitable"

"La monnaie digitale est un développement technologique inévitable, qui mènera à des innovations importantes pour le commerce en ligne et les systèmes financiers", a déclaré le directeur financier de l'établissement, Christos Vlachos.

L'université a par ailleurs proposé au gouvernement chypriote et à d'autres investisseurs un plan pour faire de l'île un "hub" pour l'utilisation du bitcoin.

afp/ptur

Publié le 22 novembre 2013 à 17:17 - Modifié le 22 novembre 2013 à 19:10

Un tour du monde payé en bitcoins

Les annonces de l'Université de Nicosie attestent de la popularité croissante du bitcoin comme moyen de paiement.

Dans un autre registre, le Tages-Anzeiger a relaté vendredi l'histoire d'un couple qui a financé son tour du monde uniquement avec cette monnaie (à lire ici: http://bit.ly/17OiIS6).

Payer son ticket pour l'espace en bitcoins

Le fondateur du groupe Virgin, qui propose des vols commerciaux pour l'espace, a tweeté vendredi qu'il est dorénavant possible de s'offrir l'un de ses voyages dans l'espace en bitcoins.