Modifié le 15 novembre 2013 à 14:15

Une carte des réseaux d'influence dans les couloirs du Parlement

Une poignée de main dans la salle des pas perdus
Une poignée de main dans la salle des pas perdus du Palais fédéral à laquelle peuvent accéder les lobbyistes. [DR]
Quel groupe d'intérêt a le plus de poids au Palais fédéral? Un blogueur a créé une carte pour démêler les relations entre parlementaires fédéraux et lobbyistes.

Chaque parlementaire a la possibilité d'accréditer deux personnes au Palais fédéral à Berne. Ces accréditations sont octroyées soit à des membres du staff des partis, soit des lobbyistes. Sur son blog, Martin Grandjean a répondu en image à la complexe question "qui invite qui?".

Les partis politiques sont représentés par un cercle contenant les élus. Vers l'extérieur, on trouve l'équipe des députés (staff) et vers le centre on trouve les groupes d'intérêt (assurances, santé, syndicats, patronat, etc.). Cliquez sur la carte pour agrandir.

Le blogueur a réalisé une deuxième version de sa carte afin de mieux ressortir les affinités partisanes. Pour cela, il a enlevé les membres des équipes et laissé uniquement les "tendances lourdes".

On voit par exemple que l'UDC donne de nombreuses accréditations au patronat, à l'agriculture et aux assurances alors que du côté du PS ce sont les syndicats et la santé qui prédominent. Cliquez sur la carte pour agrandir.

vtom

Publié le 15 novembre 2013 à 14:01 - Modifié le 15 novembre 2013 à 14:15

58% des accréditations à des lobbys

Alors que 19% des accréditations ne sont pas attribuées, 58% sont distribuées à des groupes d'intérêts extérieurs, écrit Martin Grandjean, qui fournit aussi un tableau montrant quel parti donne davantage d'accréditations à son staff ou aux lobbys.