Modifié le 05 janvier 2018 à 09:17

"Facebook veut devenir la première plateforme de distribution de l'info"

Le devenir des médias: entretien avec Guillaume Klossa
Le devenir des médias: entretien avec Guillaume Klossa 19h30 / 4 min. / le 03 janvier 2018
La diversité des médias est remise en cause, notamment par les géants du Net. Ces derniers ne se contentent plus de distribuer l'info, mais "produisent des contenus", selon le spécialiste des médias Guillaume Klossa.

"L'objectif de Facebook à l'horizon 2025 est d'être la première plateforme mondiale de distribution de contenu", a affirmé mercredi au 19h30 Guillaume Klossa, écrivain fort de son expérience d'ancien sherpa au Conseil européen et de dirigeant de l'Union européenne de radio-télévision (UER).

Selon lui, la diversité des médias, qui existe encore partout en Europe, est de plus en plus remise en cause par l'émergence de grands groupes, par la convergence des télécoms, de la presse et de l'audiovisuel, ainsi que par la disparition de grands médias.

"Avoir une quinzaine ou une vingtaine de médias pour la Suisse romande est un privilège et un atout démocratique majeur. C'est l'une des condition d'une démocratie réussie", souligne-t-il.

La puissance des GAFA

Guillaume Klossa rappelle par ailleurs que l'idée de créer une presse forte a été un grand projet de l'après-guerre sur tout le continent européen, dans le but d'éviter le retour au populisme et de créer une démocratie pluraliste.

Or, au-delà du débat en Suisse sur l'initiative No Billag, ce qui menace les médias de services publics comme les privés dans le monde, ce sont les GAFA, les géants du Net (Google, Amazone, Facebook, Apple).

"La puissance d'un GAFA comme Facebook, est d'être à la fois une plateforme de distribution; une plateforme de commercialisation de publicité extraordinairement puissante, qui assèche la scène publicitaire pour les organes de presse traditionnels; et de plus en plus, ce sont des moyens de production de contenus mondiaux", ajoute-t-il.

Alors qu'en 2000, Apple avait un chiffre d'affaires identique à celui de la BBC, aujourd'hui, les GAFA représente 11 fois le chiffre d'affaires des services publics de toute l'Europe, précise l'analyste.

fme

Publié le 03 janvier 2018 à 22:16 - Modifié le 05 janvier 2018 à 09:17