Modifié

Maurine Mercier, correspondante à Kiev pour la RTS, remporte le Prix du journalisme radio 2022 des MFP

Maurine Mercier, correspondante de la RTS en Ukraine. [RTS]
Maurine Mercier, journaliste à la RTS, remporte de Prix du journalisme radio 2022 des MFP / Le Journal horaire / 32 sec. / le 4 décembre 2022
Maurine Mercier, journaliste à la RTS, a décroché cette année le Prix du Journalisme des Médias Francophones Publics. Un jury de cent auditrices et auditeurs des médias respectifs a dû choisir entre les cinq sujets soumis par Radio Canada, la RTBF, Radio France, RFI et la RTS.

Ce jury a primé la qualité d'écoute de Maurine Mercier pour recueillir le témoignage d'Ekatarina, cette mère violée à plusieurs reprises par les soldats russes pendant l'occupation de Boutcha en mars dernier. Une mère qui a préféré céder pour protéger sa fille de 13 ans.

Le Prix du journalisme radio des MFP, doté de 3000 euros (un peu moins de 3000 francs suisses), distingue chaque année le meilleur traitement d'un événement d'actualité, la meilleure enquête ou le meilleur reportage sur un fait de société proposé par les rédactions des cinq radios partenaires.

Voici les cinq reportages parmi lesquels le jury s'est prononcé.

RTS - "L'horreur vécue par une mère à Boutcha" de Maurine Mercier

Alors envoyée spéciale en Ukraine, Maurine Mercier a pu gagner la confiance d’une mère et de sa fille, victimes des occupants russes à Boutcha, au nord de Kiev. Plus de trois heures d’entretien enregistrés pour témoigner de l’horreur vécue durant cette occupation. Il faut que le monde entier sache de quoi "ils" sont capables, voilà la justification de cette femme pour avoir accepté de se confier. Maurine Mercier s’est désormais installée à Kiev comme correspondante permanente de la RTS en Ukraine.

>> Le reportage (diffusé le 12 avril 2022):

Maurine Mercier. [RTS]RTS
Prix des MFP - RTS - L'horreur vécue par une mère à Boutcha - Maurine Mercier / La Matinale / 7 min. / le 18 novembre 2022

RFI - "Gao, dernier convoi pour Niamey", de Mounia Daoudi

Le 15 août 2022, les derniers soldats de la Force Barkhane au Mali ont quitté la PfOD, la Plateforme Opérationnelle Désert de Gao, avant sa rétrocession au FAMa, les Forces Armées Maliennes, mettant un terme à près de 10 ans de présence de l’armée française au Mali. Le dernier convoi logistique, composé d’une centaine de semi-remorques civils et d’une trentaine de porte-engins, prend la direction de Niamey au Niger. Encadrés par des véhicules blindés, il s’étire sur une vingtaine de kilomètres. Le désengagement se fait aussi par voie aérienne. Sur la piste de la PfOD de Gao, A400M, C130 et CASA se relaient pour évacuer personnels et matériels. La petite ville que fut la plus grande base militaire OPEX depuis l'Afghanistan est désormais déserte. Dans la base qui s’étend sur quelque 200 hectares et qui a accueilli jusqu’à 3000 hommes, la nature reprend doucement ses droits... Les mâts sur lesquels flottaient les drapeaux français et maliens se dressent nus. Il reste encore la trace des plaques de marbre sur lesquels sont inscrits les noms des 59 soldats français morts au Mali. Le convoi a mis 52 heures à parcourir les 400 kilomètres qui séparent Gao de Niamey.

>> Le reportage (diffusé le 7 septembre 2022):

Gao, dernier convoi pour Niamey. [Mounia Daoudi - RFI]Mounia Daoudi - RFI
Prix des MFP - RFI - Gao, dernier convoi pour Niamey - Mounia Daoudi / La Matinale / 8 min. / le 18 novembre 2022

Radio Canada - "Les invisibles veulent être vus" de Marie-Laure Josselin

"Les invisibles veulent être vus" est un reportage percutant et saisissant sur la difficile guérison des survivants des pensionnats pour autochtones à quelques jours de la visite du pape François en sol canadien.

>> Le reportage (diffusé le 24 juillet 2022):

Marie-Laure Josselin. [Gabrielle Paul - Radio Canada]Gabrielle Paul - Radio Canada
Prix des MFP - Radio Canada - Les invisibles veulent être vus - Marie-Laure Josselin / La Matinale / 8 min. / le 18 novembre 2022

Radio France - "Vivre sous occupation russe et ses stigmates", de Boris Loumagne

Le reportage a été tourné le 19 septembre en Ukraine, dans deux petits villages situés entre les villes d'Izioum et de Kharkiv, dans l'est du pays. Ces deux villages venaient d'être libérés par l'armée ukrainienne quelques jours auparavant. L'angle du sujet était consacré à la vie quotidienne dans ces villages pendant l'occupation russe qui a duré plusieurs mois. Le but était aussi d'étudier les stigmates laissés sur les villageois après une telle expérience.

>> Le reportage (diffusé le 20 septembre 2022):

La vie sous occupation russe et ses stigmates - Boris Loumagne. [Radio France]Radio France
Prix des MFP - Radio France - La vie sous occupation russe et ses stigmates - Boris Loumagne / La Matinale / 4 min. / le 18 novembre 2022

RTBF - "Sous les avions, Bruxelles" de Jérôme Durant et Nicolas Vandeweyer

Le survol de Bruxelles, un dossier inextricable, résultat d’une équation complexe: un aéroport privé situé en Flandre, dont il est un moteur économique, mais à un jet de pierre de Bruxelles, pour qui l’aéroport est surtout synonyme de nuisances aériennes. Ce reportage interroge la manière dont l’Etat belge organise le survol de sa capitale plutôt que les champs du Brabant flamand.

>> Le reportage (diffusé le 13 novembre 2022):

Jérôme Durant et Nicolas Vandeweyer. [RTBF]RTBF
Prix des MFP - RTBF - Sous les avions, Bruxelles - Jérôme Durant et Nicolas Vandeweyer / La Matinale / 8 min. / le 18 novembre 2022
Publié Modifié