Modifié

Avec la hausse des températures, les tiques font leur retour

La maladie de Lyme est transmise par les tiques. [Stephan Jansen - Keystone]
La maladie de Lyme est transmise par les tiques. [Stephan Jansen - Keystone]
Les tiques suceuses de sang sont de retour. Avec les températures en hausse, le nombre de piqûres augmente. En 2016, 28'980 personnes ont consulté un médecin après avoir été piquées, selon l'Office fédéral de la santé publique.

Les tiques sont largement répandues jusqu'à une altitude de 1500 mètres. Leur activité principale va de mars à novembre. En été, lorsqu'il fait souvent sec, elles sont moins visibles, préférant le sol humide. La seule mesure de prévention efficace est le vaccin, recommandé aux groupes à risque, à l'image de ceux qui se rendent souvent en forêt.

Un pourcent environ des tiques porte le virus de la méningo-encéphalite verno-estivale (MEVE). Il a touché 201 personnes en 2016, pour un décès en moyenne par an. La plupart des personnes piquées ne présentent aucun signe de maladie. Chez certaines d'entre elles, des symptômes d'allure grippale peuvent apparaître 7 à 14 jours après la piqûre, explique l'Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Dix mille nouveaux cas chaque année

Outre la MEVE, les tiques peuvent aussi transmettre la borréliose de Lyme. Dix mille nouveaux cas sont signalés chaque année en Suisse, d'après les chiffres de l'OFSP. Les cas peuvent être traités au moyen d'antibiotiques.

ats/ta

Publié Modifié