Publié

Le risque de fausse couche est deux fois plus élevé avec le Covid, selon une étude

Une femme enceinte observe une échographie. [Christian Beutler - Keystone]
Le risque d'accoucher d'un enfant mort-né serait deux fois plus élevé pour les femmes malades du Covid-19 / Le 12h30 / 1 min. / le 20 novembre 2021
Une nouvelle étude américaine publiée vendredi par les autorités sanitaires montre que le risque d'accoucher d'un enfant mort-né serait deux fois plus élevé pour les femmes malades du Covid 19.

Plus de 1,2 million d'accouchements ont été analysés entre mars 2020 et septembre 2021. En général, moins d'un foetus sur cent ne dépassait pas la 20ème semaine de gestation, mais ce risque était multiplié par deux chez les femmes atteintes du Covid.

Un risque qui a triplé lorsque le variant delta est devenu dominant, en juillet 2021. Si le lien entre fausse couche et Covid-19 a pu être démontré, des études supplémentaires sont maintenant nécessaires pour déterminer le rôle du virus dans ces interruptions de grossesse naturelles.

Vaccination recommandée

Une des pistes serait une inflammation et une diminution du flux sanguin vers le placenta. Les autorités sanitaires américaines recommandent donc fortement aux femmes enceintes de se vacciner contre le Covid-19, avant ou pendant leur grossesse.

D'autant plus que l'étude n'a pas pu déterminer si les femmes enceintes étaient malades au moment de la fausse couche ou si elles avaient été infectées avant leur grossesse, et leur statut vaccinal n'a pas été pris en compte.

Maria Blasco/vkiss

Publié