Publié

L'ARN messager du vaccin anti-Covid appliqué dans la recherche contre le cancer

L'ARN messager a été utilisé pour créer le vaccin contre le coronavirus.  [Diego Azubel - EPA/Keystone]
BioNTech contre le cancer / Le Journal de 7h / 1 min. / le 19 juin 2021
La technologie de l’ARN messager, utilisée dans les vaccins contre le coronavirus, fait une avancée concrète également contre le cancer. La firme de biotechnologie allemande BioNTech vient d’annoncer être entrée en phase 2 de ses tests cliniques contre une forme de mélanome.

Un groupe de 120 patients va recevoir le BNT111, produit combiné avec un anticorps monoclonal développé par l'américain Regeneron et le français Sanofi. Créé en 2008, BioNTech a toujours eu pour objectif de trouver un vaccin anti-cancer.

>> Lire aussi: L'ARN messager pour traiter d'autres maladies, comme le cancer

Aujourd'hui, fort de leur succès contre le Covid, les fondateurs Ugur Sahin et Ozlem Türeci veulent injecter jusqu'à 850 millions d'euros dans les recherches pour des vaccins anti-cancer. Plus d'une dizaine d'essais cliniques sont en cours et ciblent différentes formes de la maladie.

L'annonce intervient à un moment critique. Cette semaine, l'action BioNTech avait sévèrement reculé, tout comme celle de Moderna, en raison de la montée en puissance de leur concurrente Novavax.

"Nous ne devons pas oublier que le cancer est une menace sanitaire mondiale, bien pire que la pandémie actuelle", a affirmé Özlem Türeci. Un message médical, mais aussi un signal pour les investisseurs car l'ARN messager dans l'oncologie pourrait rapporter des milliards à BioNTech.

>> L'ARN messager, comment ça marche?

ARN Messager : comment ça marche ? [RTS]
ARN Messager : comment ça marche ? / 36,9° / 8 min. / le 27 janvier 2021

Frédéric Mamaïs

Publié