Modifié

La Suisse repousse l'approbation du vaccin AstraZeneca contre le Covid-19

Les doses du vaccin contre le Covid-19 du fabricant Astrazeneca. [Gareth Fuller - AP/Keystone]
Les doses du vaccin contre le Covid-19 du fabricant Astrazeneca. [Gareth Fuller - AP/Keystone]
La Suisse retarde l'approbation du vaccin anti-Covid d'AstraZeneca. Swissmedic, l'autorité de surveillance des médicaments, a exigé mercredi davantage de données sur l'efficacité de ce produit déjà autorisé dans de nombreux pays, y compris de l'Union européenne.

Quelque 5,3 millions de doses ont déjà été commandées à AstraZeneca, mais Swissmedic a indiqué mercredi vouloir attendre les résultats des essais du vaccin en Amérique du Nord et du Sud impliquant des dizaines de milliers de personnes. L'autorité de surveillance estime que les essais précédents n'ont pas produit de données claires, notamment chez les personnes âgées.

Deux vaccins déjà autorisés

Pour l'instant, la Suisse a autorisé le recours au vaccin Pfizer-BioNTech le 19 décembre, et au Moderna le 12 janvier.

"Les données actuellement disponibles ne permettent pas encore de conclure à un rapport bénéfices-risques positif pour le vaccin contre le coronavirus d'AstraZeneca", a ajouté l'autorité de surveillance.

AstraZeneca "va partager ses nouvelles données au fur et à mesure qu'elles seront disponibles" afin que le vaccin soit disponible en Suisse "dès que possible", a réagi un de ses porte-parole à l'AFP.

Il a rappelé que le produit était déjà autorisé "dans près de 50 pays sur quatre continents, y compris récemment dans l'Union européenne". "Nous sommes persuadés que notre vaccin est efficace, bien toléré et qu'il peut avoir un véritable impact sur l'épidémie".

Plusieurs revers pour Astrazeneca

AstraZeneca a connu plusieurs revers ces dernières semaines en Europe. L'Allemagne, la Suède, la Pologne ou l'Italie déconseillent ce vaccin aux plus de 65 ans. La France devrait en faire de même ces prochains jours.

Le fabricant et son partenaire, l'université d'Oxford, ont défendu leur vaccin en affirmant qu'il était efficace à 76% pendant trois mois avec une seule injection chez les personnes contaminées présentant des symptômes, et son efficacité s'améliore ensuite une fois la deuxième dose administrée.

Le vaccin d'AstraZeneca peut être stocké à long terme dans des frigos classiques, contrairement aux deux autres déjà disponibles, ceux de Pfizer/BioNTech et Moderna, qui doivent l'être à très basse température (-70°C pour le premier et -20°C pour le second). Cette différence facilite une vaccination à large échelle.

agences/cab

Publié Modifié

Trois nouveaux contrats

L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) a annoncé la conclusion de trois nouveaux contrats avec Curevac, Novavax et Moderna. Au total, la Suisse disposera de 17 millions de doses supplémentaires.

La Suisse a prévu de vacciner toutes les personnes qui le souhaitent d'ici l'été. Les livraisons de vaccins de Curevac (5 millions) et de Novavax (6 millions) pour le deuxième trimestre 2021 permettront d'y arriver. Ils devront être approuvés par Swissmedic, avant de pouvoir être utilisés.

Les 6 millions de doses supplémentaires de vaccins de Moderna (13,5 millions au total) seront livrées progressivement à partir du milieu de l'anné.

Au total, la Suisse a désormais signé des contrats avec cinq fabricants de vaccins - Moderna, Pfizer/BioNTech, AstraZeneca, Curevac et Novavax - pour 32,8 millions de doses. Une quantité qui devrait garantir suffisamment de doses pour la population suisse, même en cas de difficultés de livraison, a assuré l'OFSP. Des négociations avec différents fabricants se poursuivent toutefois.

>> Pas d'assouplissement des mesures sanitaires malgré l'arrivée de nouveaux vaccins

Coronavirus: le Conseil fédéral pessimiste [RTS]
Coronavirus: le Conseil fédéral pessimiste / Forum / 3 min. / le 3 février 2021

Deux nouveaux vaccins différents

Actuellement dans sa troisième et dernière phase de test, le vaccin de l'entreprise pharmaceutique allemande Curevac est un vaccin dit à ARN messager, comme ceux des firmes américaines Moderna et Pfizer/BioNTech.

Le produit de la firme américaine Novavax, également dans sa dernière phase de test, est un vaccin à base de protéines. Il contient certaines protéines du virus, dites "spike", qui sont reconnues par le système immunitaire, lequel produit des anticorps en conséquence. Avec le vaccin Novavax, la Suisse ajoute une troisième technologie dans son portefeuille, après les vaccins à base d'ARN messager et à vecteur viral (AstraZeneca, pas encore autorisé).

>> Les différents types de vaccins: interview de Christian Vélot, docteur en biologie, maître de conférences en génétique moléculaire à lʹUniversité Paris-Sud

Les vaccins de Pfizer-BioNTech, Moderna et AstraZeneca contre le Covid-19. [David Himbert / Hans Lucas - AFP]David Himbert / Hans Lucas - AFP
Zoom sur les différents types de vaccins contre le Covid-19 / CQFD / 15 min. / le 4 janvier 2021