Modifié le 02 août 2018 à 09:09

Le 1er août, l'humanité aura déjà épuisé ses ressources pour 2018

Des travailleurs saisonniers récoltent des asperges près de Berlin, en Allemagne.
Des travailleurs saisonniers récoltent des asperges près de Berlin, en Allemagne. [Pawel Kopczynski - REUTERS]
L'humanité aura consommé au 1er août l'ensemble des ressources que la nature peut renouveler en un an et vivra "à crédit" pendant cinq mois, selon l'ONG Global Footprint Network.

Le 1er août est "la date à laquelle nous aurons utilisé plus d'arbres, d'eau, de sols fertiles et de poissons que ce que la Terre peut nous fournir en un an pour nous alimenter, nous loger et nous déplacer et émis plus de carbone que les océans et les forêts peuvent absorber", a expliqué Valérie Gramond de WWF, partenaire du Global Footprint Network. "Il nous faudrait aujourd'hui l'équivalent de 1,7 Terre pour subvenir à nos besoins", a souligné le WWF.

De plus en plus précoce dans l'année

Cette date est la plus précoce jamais enregistrée depuis le lancement du "jour du dépassement" au début des années 1970, où la date retenue était celle du 29 décembre. En 2017, il était intervenu le 3 août.

Sur le site internet du "jour du dépassement" sont présentées différentes solutions pour inverser la tendance: revoir la façon dont sont pensées les villes et développer les énergies vertes, notamment. Il est également possible de calculer son empreinte écologique personnelle.

afp/rens

Publié le 31 juillet 2018 à 17:07 - Modifié le 02 août 2018 à 09:09