Publié

L'étendue de la pêche industrielle mise en lumière depuis l'espace

Vue globale de pêche industrielle en 2016, recueillie grâce au signal satellite qui fournit la position des grands bateaux afin d'éviter les collisions. [Global Fisching Watch]
Vue globale de pêche industrielle en 2016, recueillie grâce au signal satellite qui fournit la position des grands bateaux afin d'éviter les collisions. [Global Fisching Watch]
Pour la première fois, des observations depuis l'espace ont révélé que plus de la moitié des océans sont exploités par des chalutiers industriels, soit une surface 4 fois plus vaste que l'agriculture.

Les scientifiques ont utilisé des données satellites du Système d'identification automatique (SIA) pour traquer la pêche industrielle et ont conclu qu'au moins 55% de la surface des océans dans le monde était ratissée, publie jeudi la revue Science.

Les navires de cinq pays (Espagne, Taïwan, Japon, Corée du Sud et Chine) représentent plus de 85% des grands chalutiers industriels. Et la moitié battent pavillon chinois.

Quatre fois plus que l'agriculture

Mais "la superficie totale pêchée est probablement plus élevée", potentiellement jusqu'à 73%, car certaines parties du monde ne sont pas visibles faute de bonne couverture satellite.

De plus, les petits navires qui attrapent la plupart des poissons n'ont pas de transmetteurs, et n'ont donc pas été recensés.

Le recueil de ces données entre 2012 et 2016 a montré que la surface de la planète concernée par la pêche était quatre fois plus importante que la surface cultivée pour l'agriculture.

ats/mh

Publié