Modifié le 12 juillet 2017 à 22:25

Un gigantesque iceberg de la taille du Valais s'est détaché de l'Antarctique

Un monstre de glace dérive au large de l'Antarctique
Un monstre de glace dérive au large de l'antarctique 19h30 / 1 min. / le 12 juillet 2017
Un iceberg géant de plus de 5000 km2, l'un des plus gros jamais vus, s'est détaché du continent Antarctique et se déplace en mer de Weddel, selon des images satellite.

Des icebergs se détachent en permanence de l'Antarctique mais celui-ci, d'une surface similaire à celle du canton du Valais, est particulièrement gros et doit être surveillé car il pourrait être dangereux pour la circulation maritime.

Bien que libéré, l'iceberg n'aura pas d'impact direct sur le niveau des océans car il flotte déjà sur l'eau.

Risque de montée des eaux

Il faisait cependant partie d'une gigantesque barrière de glace, baptisée "Larsen C", qui retient des glaciers capables, eux, de faire gagner 10 centimètres aux mers du monde s'ils finissaient par se trouver à terme exposés à l'océan Antarctique, selon les chercheurs.

La formation des icebergs est un processus naturel, que le réchauffement de l'air comme des océans contribue cependant à accélérer, soulignent les scientifiques.

Au final, Larsen C pourrait suivre l'exemple de Larsen B, une barrière de glace qui s'était désintégrée de façon spectaculaire en 2002 au terme du même processus. Une 3e plateforme glaciaire, Larsen A, avait disparu en 1995.

>> Comparaison de la taille de l'iceberg avec les cantons romands:


Image: AFP Photo/Swansea University/Adrian Luckman

Montage: RTSinfo

mre avec agences

Publié le 12 juillet 2017 à 11:42 - Modifié le 12 juillet 2017 à 22:25