Modifié le 07 juin 2017

La durée de vie des panneaux solaires serait deux fois plus longue que prévu

Energie solaire: des cellules au rendement meilleur que prévu
Energie solaire: des cellules au rendement meilleur que prévu 19h30 / 1 min. / le 07 juin 2017
Des études menées à la centrale solaire de Mont-Soleil, dans le Jura bernois, montrent que la durée de vie des panneaux photovoltaïques est "au moins deux fois supérieure aux estimations de l'époque". Un cas qui n'est pas isolé.

Dévoilés mercredi, les résultats des recherches de la Haute école spécialisée bernoise couvrent plus de 16 années d'exploitation. Ils permettent de "formuler des affirmations importantes et intéressantes sur le comportement à long terme de l'exploitation", note la Société Mont-Soleil.

Une centrale solaire a deux composants principaux: les modules d'un côté, l'onduleur de l'autre. Seul 1% des 10'000 modules de la centrale électrique de Mont-Soleil a dû être remplacé depuis sa création, en 1992. "A cause de bris de glace suite à des chutes de neige extrêmes la plupart du temps", précise la société. Dès lors, l'entretien des panneaux est primordial. Leur durée de vie peut alors s'étendre jusqu'à 40 ans. Et la puissance de l'installation ne baisse que 0,2% à 0,3% par an.

Pas un cas isolé

La RTS a contacté plusieurs gestionnaires d’installations solaires et tous font le même constat qu'à Mont-Soleil. C’est à Canobbio, au Tessin, que se trouve la toute première installation reliée au réseau en Europe. Construite en 1982, elle offre encore un rendement de plus de 70%.

A Lausanne, l’installation située en contrebas du Pont Chauderon a vu sa puissance maximum reculer de moins de 10% en 26 ans. Lors de sa construction en 1991, on estimait qu’après 20 ans la puissance aurait chuté de 20%.

Panneaux solaires installés en contrebas du Pont-Chauderon à Lausanne (VD).

Au Jungfraujoch (BE), à près de 3500m d’altitude, une installation en façade est soumise à des conditions extrêmes: selon Swisssolair, les réductions de rendement sont à peine décelables, de l’ordre de 0,05% par année.

Augmentation des garanties

Cette durée de vie plus longue que prévu des panneaux solaires a amené les fabricants et les installateurs à offrir des garanties de plus en plus longues. Pascal Affolter, co-fondateur de Solstis, un des plus gros installateurs romands, a précisé à la RTS être passé d’une garantie de 10 ans dans les années 90 à 25 ans actuellement.

Aujourd’hui, les professionnels du solaire estiment que des panneaux solaires installés correctement et entretenus régulièrement vont fournir de l'électricité pendant 30 voire 40 ans. C'est justement la période d'exploitation visée par la centrale de Mont-Soleil.

>> Les explications de Nicolas Rossé dans le 19h30:

Rendement des panneaux solaires: les explications de Nicolas Rossé
19h30 - Publié le 07 juin 2017
 

L’inconnue low cost

Cette longévité a aussi été mesurée sur les premières générations de panneaux produites aux Etats-Unis, en Allemagne ou au Japon. Aujourd’hui, on manque encore de recul sur les dernières générations beaucoup moins chères, généralement produites en Chine.

Ces panneaux se caractérisent notamment par des couches de silicium plus fines. Leur rendement sera-t-il affecté à long terme? On ne le sait pas encore mais les professionnels du solaire sont relativement sereins, mettant en avant les progrès effectués dans le domaine de l’encapsulement des panneaux.

Points faibles : plastiques et onduleurs

Si une longévité de 30 à 40 ans pour les panneaux est envisageable, il n’en est pas de même pour les câbles qui supportent mal l’exposition prolongée au soleil et qui doivent eux être remplacés.

Constat identique pour les onduleurs, ces boîtiers qui permettent de transformer le courant continu en courant alternatif. Des progrès techniques importants ont été fait dans le domaine et tous les onduleurs des vieilles installations ont été remplacés au fil des années.

Nicolas Rossé/ta

Publié le 07 juin 2017 - Modifié le 07 juin 2017