Publié

Robert Bolognesi: "Les restitutions de corps par des glaciers vont se multiplier"

Robert Bolognesi: "Les restitutions de corps par des glaciers vont se multiplier" [RTS]
Robert Bolognesi: "Les restitutions de corps par des glaciers vont se multiplier" / L'actu en vidéo / 1 min. / le 10 août 2022
Plusieurs squelettes d'alpinistes ou restes de vestiges d'accidents en montagne ont été retrouvés aux abords de glaciers ces dernières semaines. Selon le nivologue Robert Bolognesi, ces découvertes sont appelées à se multiplier dans un avenir proche.

Un squelette humain a été retrouvé le 3 août en Valais, sur le glacier Chessjen, dans la région de Saas Fee. Une semaine plus tôt, le 26 juillet, un premier corps avait été découvert sur le glacier du Stockji, près de Zermatt, tandis que des morceaux d’un avion accidenté en 1968 ont été retrouvés le 4 août sur le glacier d'Aletsch.

La fonte des glaciers provoque de plus en plus régulièrement des rejets de corps de personnes disparues depuis des dizaines d'années. En juillet 2017 par exemple, le glacier de Tsanfleuron avait rendu le couple Dumoulin de Savièse (VS), disparu en 1942.

>> Lire aussi: Sur les traces du couple valaisan retrouvé dans le glacier des Diablerets

Des découvertes qui vont se multiplier

"Quand un objet tombe sur un glacier, il est recouvert par les chutes de neige successives. La neige se tasse peu à peu, jusqu'à ce que l'objet soit prisonnier de la glace", explique le nivologue Robert Bolognesi, directeur de Meteorisk. Il y a alors deux options pour que ces corps ou objets puissent être retrouvés: "Si on a un glacier plat, les objets vont émerger lorsque la glace fond. Et si on a un glacier qui coule le long d'un versant, l'objet est entraîné avec la glace, il descend lentement et il ressort un jour ou l'autre vers le fond du glacier."

Selon le spécialiste, des découvertes telles que celles de ces derniers jours vont se multiplier. Sous l'effet, d'une part, du réchauffement climatique, qui accélère la fonte et le mouvement des glaciers. D'autre part, Robert Bolognesi rappelle que les glaciers ne sont vraiment fréquentés que depuis quelques dizaines d'années. "Donc à mon avis, on va avoir beaucoup plus de restitutions à partir de maintenant que ce qu'on a pu voir par le passé."

>> Voir également le traitement du 19h30 de mardi:

En fondant, le glacier d’Aletsch (VS) a révélé la carcasse d’un avion disparu et de deux squelettes humains [RTS]
En fondant, le glacier d’Aletsch (VS) a révélé la carcasse d’un avion disparu et de deux squelettes humains / 19h30 / 2 min. / le 9 août 2022

>> Lire à ce sujet: Un nouveau squelette humain a été retrouvé sur un glacier valaisan

Expérience impressionnante

Il prévient également que ces restitutions peuvent constituer une expérience très spéciale pour celles et ceux qui les découvrent. "Une fois, j'ai été attiré par ce qui ressemblait de loin à un carton. J'ai découvert une momie de lièvre qui avait été comprimé par la glace", raconte-t-il. "Il était totalement plat, j'ai été vraiment étonné de voir à quel point le corps avait été complètement laminé, écrasé, mais que son pelage était parfaitement conservé. Alors je n'ose pas imaginer les alpinistes qui retrouvent un corps, ça doit être très impressionnant!"

jop

Publié