Publié

Un camp de vacances pour observer le changement climatique au glacier de Moiry

Des jeunes surveillent l'évolution du glacier de Moiry en Valais lors de camps de vacances scientifiques [RTS]
Des jeunes surveillent l'évolution du glacier de Moiry en Valais lors de camps de vacances scientifiques / 19h30 / 2 min. / le 16 juillet 2022
Alors que les effets du changement climatique sont de plus en plus visibles dans le monde entier, un camp de vacances scientifique est organisé en Valais pour que des jeunes puissent surveiller l'évolution du glacier de Moiry.

Le glacier de Moiry recule chaque année un peu plus. Les chutes de glace sont de plus en plus nombreuses et l'eau s'infiltre à la surface. Pour observer ces phénomènes de près, l'ONG Objectif Sciences International (OSI) a convié des jeunes pour un camp en immersion.

"Je voulais vraiment découvrir l'évolution des glaciers. Pour moi, c'est important parce que cela permet de réaliser que le réchauffement climatique impacte la planète", confie Ivan, l'un des participants âgé de 12 ans, samedi dans le 19h30.

Un protocole scientifique

Loïc Velati, éducateur scientifique et responsable du camp, cherche à mettre au point un protocole scientifique pour cartographier les glaciers, avec l'aide de drones bien spécifiques.

"On a sélectionné trois points sur le glacier où on va aller récolter la latitude, la longitude et l'altitude de ces points pour pouvoir les retrouver l'année prochaine et voir l'évolution du glacier à travers le temps", explique-t-il. Ces mesures et d'autres observations permettent de constituer une banque de données utile pour la communauté scientifique.

Une situation alarmante

"Ce qui est très alarmant, c'est le bas de ce glacier, on avait la langue qui était séparée en plusieurs morceaux et à gauche on voit deux énormes cascades qui n'étaient pas là l'année passée et on voit deux énormes volumes de glace et donc d'eau qui se sont effondrés de ce glacier", ajoute Loïc Velati.

Adrien Varonier, représentant suisse d'OSI, estime que l'observation des glaciers est importante "parce qu'on est en situation urgente et c'est maintenant où jamais qu'il faut agir".

Les résultats des travaux produits lors du camp seront présentés en décembre à l’ONU, dans le cadre du 14e Forum de Genève. 

Reportage TV: Chloé Steulet

Adaptation web: Andreia Portinha Saraiva

Publié