Publié

Le thermomètre a atteint un record de 54,4 degrés dans la vallée de la Mort

Le site de Furnace Creek, dans la vallée de la Mort en Californie. [Etienne Laurent - EPA/Keystone]
Le thermomètre a atteint un record de 54,4 degrés dans la vallée de la Mort / Le Journal horaire / 22 sec. / le 17 août 2020
En pleine canicule dans l'ouest des Etats-Unis, la température est montée dimanche jusqu'à 54,4°C, dans la vallée de la Mort en Californie. Si elle est validée, il s'agira de la troisième température la plus élevée jamais relevée sur Terre.

Comme pour tous les relevés officiels, le thermomètre concerné (électronique et automatique dans ce cas) se trouve à l'ombre, à l'intérieur d'une boîte placée à environ deux mètres du sol. Le site porte, tout comme la vallée elle-même, un nom de circonstance: "Furnace Creek", le ruisseau de la fournaise.

A 15h41 locales dimanche, il a enregistré 130 degrés Fahrenheit, soit 54,4 degrés Celsius. "Si elle est vérifiée, il s'agira de la température la plus chaude officiellement vérifiée (aux Etats-Unis, ndlr) depuis juillet 1913, également dans la Death Valley", a annoncé l'antenne de Las Vegas du service météorologique américain.

Record mondial dans la même zone

Le 10 juillet 1913, une station météo à une demi-heure de marche de là avait enregistré ce qui reste officiellement le record du monde: 56,7°C. Suivent les 55°C relevés à Kebili, en Tunisie, en 1931.

En 2016 et 2017, la barre des 54°C avait été atteinte à deux endroits, au Koweït et au Pakistan.

Un "comité sur les extrêmes climatiques" va être constitué avec des météorologues et d'autres experts, afin de valider le relevé d'ici quelques mois.

Un parc qui n'usurpe pas son nom

Une étudiante chinoise devant le panneau affichant la température à Furnice Creek en 2013. [Steve Marcus - Reuters]Une étudiante chinoise devant le panneau affichant la température à Furnice Creek en 2013. [Steve Marcus - Reuters]La station automatique de Furnice Creek, en plein désert des Mojaves à deux heures de route à l'ouest de Las Vegas, est l'un des endroits les plus hostiles de la planète en cette saison.

La chaleur est telle que les touristes les plus intrépides prennent le temps de se faire prendre en photo à côté du thermomètre qui orne l'entrée du centre des visiteurs.

Le service américain des parcs nationaux avertit que la vallée de la Mort est le parc national le plus chaud, le plus sec et le plus bas du pays. Des randonneurs meurent régulièrement dans la zone.

afp/oang

Publié