Modifié le 06 mars 2020 à 23:50

Les forêts tropicales vont émettre plus de CO2 quʹelles nʹen absorbent

Vue aérienne de la forêt amazonienne guyanaise.
Les forêts tropicales vont émettre plus de CO2 quʹelles nʹen captent CQFD / 6 min. / le 06 mars 2020
Selon une étude publiée cette semaine, les forêts tropicales perdent leur capacité à absorber le CO2 atmosphérique. Elles devraient donc émettre, d'ici quelques années, plus de CO2 quʹelles nʹen captent.

Ce devrait être le cas d'ici une quinzaine d'années pour la forêt amazonienne, alors que la forêt tropicale africaine devrait perdre 14% de ses capacités à absorber le carbone dʹici 2030.

Et ce nʹest pas une bonne nouvelle, car la moitié des capacités mondiales de séquestration du CO2 provient justement des forêts tropicales. Des chercheurs s'en inquiètent dans une étude publiée mercredi par la revue scientifique Nature.

Une équipe de dizaines de scientifiques, en Europe et en Afrique, a suivi la croissance des arbres et leur mortalité sur 50 ans dans des forêts tropicales africaines et comparé ces données à des informations similaires sur la forêt amazonienne. Ils ont constaté que certaines forêts ont grandi plus vite, dopées par le carbone dans l'atmosphère, mais que ces maigres gains sont effacés par la déforestation, les sécheresses, les incendies et les pics de température.

Pire que les prédictions les plus pessimistes

"Cette baisse est en avance de dizaines d'années sur les prédictions les plus pessimistes", souligne Wannes Hubau, un expert des écosystèmes forestiers au Musée royal de l'Afrique centrale, à Bruxelles. Or, plusieurs des scénarios envisagés par l'Accord de Paris sur le climat partent du principe que les forêts vont continuer d'absorber le CO2 sur le long terme.

"Nous allons devoir revoir nos modèles climatiques, mais également les stratégies de compensation fondées sur ces modèles", avertit Wannes Hubau.

"En même temps qu'une protection accrue de la forêt tropicale, une réduction encore plus rapide que prévu des émissions humaines de gaz à effet de serre sera nécessaire pour éviter un changement climatique catastrophique", écrit pour sa part Anha Rammig, de l'Université technique de l'Ecole des Sciences de la vie, à Munich, dans une présentation de la recherche.

>> Défis climatiques à venir: interview de Sonia Seneviratne, climatologue professeure à l'EPFZ, dans Forum:

Loi climat proposée par la Commission européenne, interview de Sonia Seneviratne (vidéo)
Forum - Publié le 06 mars 2020

oang avec afp

Publié le 06 mars 2020 à 21:37 - Modifié le 06 mars 2020 à 23:50