Publié le 18 août 2019 à 16:37

Les forêts urbaines pourraient aider à modérer la chaleur en ville

De véritables forêts urbaines (ici, une installation provisoire à New York en 2009) pourraient permettre de limiter les températures.
Les forêts urbaines peuvent contribuer à modérer la chaleur en ville La Matinale / 1 min. / le 16 août 2019
Plantés par milliers, les arbres pourraient permettre d'abaisser la température dans les villes lors de fortes chaleurs. Mais la création de forêts urbaines nécessite moyens et plans d'aménagement.

Confrontée à des températures qui pourraient atteindre celles de Canberra dans trente ans, Paris cherche une réponse avec un projet ambitieux: la "stratégie de rafraîchissement urbain" défendue par la maire Anne Hidalgo vise à créer parcs, jardins, plantations, et à "débitumer" pour influer sur les températures.

Elle prévoit notamment la création de 30 hectares d'espaces verts supplémentaires et la plantation de 20'000 nouveaux arbres d'ici 2020; des cours d'écoles végétalisées ainsi que quatre "forêts urbaines" dont les travaux pourraient débuter l'an prochain.

>> Lire: En 2050, Zurich aura le même climat que Milan selon une étude de l'EPFZ

L'impact d'une végétation accrue en milieu urbain peut effectivement s'avérer bénéfique pour abaisser la chaleur en ville, y compris en Suisse, mais à condition de mettre les moyens à disposition et de faire accepter les plans d'aménagement.

Contrer le phénomène "des trois soleils"

Pour Stéphane Krebs, maître paysagiste spécialisé en grands arbres, la création de forêts urbaines à grande échelle est une bonne solution pour tempérer le climat intra-muros. Cela pourrait permettre de contrer le phénomène dit "des trois soleils": exposition directe, réverbération et chaleur accumulée. "Il faut absolument planter des arbres (...) pour permettre justement d'éviter cette accumulation de chaleur étouffante dans les villes", explique ce professionnel dans La Matinale.

Un rôle naturellement rafraîchissant

Au-delà de ce phénomène, l'arbre lui-même peut contribuer à modérer la chaleur grâce à son rôle de rafraîchissant naturel. "Les feuilles sont comme des panneaux solaires", explique Stéphane Krebs. "Pour refroidir le feuillage, l'arbre pompe de l'eau dans le sol et la transmet dans l'atmosphère. C'est pour ça que les arbres sont importants en ville. Non seulement ils font de l'ombre, mais en plus ils amènent de l'humidité dans l'air et donc de la fraîcheur sous leur couronne et dans l'environnement."

Mais encore faut-il que ces arbres soient plantés dans de bonnes conditions: ils doivent croître en pleine terre, en suffisance et à bonne distance. Il s'agit en quelque sorte d'assurer une forme de vie sociale entre eux, pour les rendre viables et résistants.

Pierre-Etienne Joye/oang

Publié le 18 août 2019 à 16:37