Modifié

La masse d'air chaud se dirigeant vers le Groenland inquiète les scientifiques

Des chiens tirent des traîneaux à travers de la glace fondante, lors d'une expédition sur la côte nord-ouest du Groenland, le 13 juin 2019. [Steffen M. Olsen - Keystone/epa/Danmarks Meteorologiske Institut (DMI)]
L’Organisation Mondiale de la Météo craint un déplacement de l’air caniculaire sur le Groenland / La Matinale / 1 min. / le 30 juillet 2019
La masse d'air brûlant qui a enveloppé l'Europe de l'Ouest cette semaine semble se diriger vers le Groenland, où le volume fondu de glace pourrait égaler voire battre le record enregistré en 2012, a fait savoir l'Organisation mondiale météorologique (OMM).

Clare Nullis, porte-parole de l'OMM, a indiqué que la masse d'air chaud venue d'Afrique du Nord avait non seulement battu les températures records jamais enregistrées en Europe, jeudi, mais les avaient battues de 2, 3 voire 4 degrés Celsius, une marge qu'elle juge "absolument incroyable".

"D'après les prévisions, et cela est inquiétant, le flux atmosphérique va maintenant pousser la masse d'air chaud en direction du Groenland", a-t-elle dit lors d'un point de presse à Genève.

Les glaces du Groenland fondent rapidement

"Cela va faire monter les températures et par conséquent augmenter la fonte de la calotte glaciaire du Groenland", a expliqué la porte-parole de cette agence des Nations unies. "Nous ignorons si le record de 2012 sera battu, mais cela se jouera à peu de chose. Le Groenland n'a pas connu une année météorologique hors norme jusqu'en juin, mais la glace fond rapidement ces dernières semaines", a-t-elle continué, citant les données d'un climatologue danois.

"Pour le seul mois de juillet, la calotte a perdu 160 milliards de tonnes de glace par la fonte de surface. Cela représente l'équivalent de 64 millions de piscines olympiques. Pour le seul mois de juillet", a dit Clare Nullis.

Quant à la banquise de l'Arctique, elle était près de son niveau le plus faible jamais enregistré à la date du 15 juillet.

>> Lire aussi: Une montée "plausible" de 2 mètres des océans d'ici 2100 selon une étude

reuters/sjaq

Publié Modifié

Canicule dans les pays nordiques

Les pays nordiques enregistrent des températures accablantes en raison du déplacement vers le Nord de la canicule historique qui frappe l'Europe. Des "nuits tropicales" ont été constatées dans certaines zones.

Des alertes à la canicule ont été diffusées non seulement en Norvège et en Suède, mais aussi en Finlande.

La police finlandaise a même exhorté en début de semaine les automobilistes à faire attention aux élans, de plus en plus nombreux à traverser les routes pour trouver de l'eau pour se désaltérer.

ats/sjaq

Le Groenland