Modifié

La passion pour le cacao, une histoire vieille de 5300 ans

Une cabosse de cacao mûre. C'est elle qui contient les précieuses fèves. [Gary Hershorn - Reuters]
Une cabosse de cacao mûre. C'est elle qui contient les précieuses fèves. [Gary Hershorn - Reuters]
Les Indiens d'Amazonie étaient amateurs de cacao: des traces d'or brun ont été découvertes au sud de l'Équateur repoussant de 1500 ans la domestication du cacaoyer.

Sur les céramiques analysées, "30% contenaient du cacao: cela reflète une utilisation courante", explique Claire Lanaud, généticienne du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (cirad), coauteur de l'étude publiée lundi. "Cela ne peut être le fruit d'une cueillette anecdotique," ajoute-t-elle.

En haut, des récipients pour boissons. En bas, des poteries ayant contenu des breuvages à base de cacao. [Francisco Valdez, Claire Lanaud - Keystone/ap]En haut, des récipients pour boissons. En bas, des poteries ayant contenu des breuvages à base de cacao. [Francisco Valdez, Claire Lanaud - Keystone/ap]C'est la première fois que sont trouvées des traces archéologiques de cacao en Amérique du Sud. L'une, découverte dans le sud de l'Equateur sur une céramique vieille de 5300 ans, gagne le titre de "plus ancienne trace de cacao identifiée à ce jour".

Théobromine

Lieu cérémonial sur le site archéologique de Santa Ana-La Florida près de Palanda en Equateur. [Claire Lanaud - cirad]Lieu cérémonial sur le site archéologique de Santa Ana-La Florida près de Palanda en Equateur. [Claire Lanaud - cirad]Les plus anciennes traces de théobromine – composé spécifique aux fèves mûres de cacao – avaient été retrouvées en Amérique centrale sur des poteries vieilles de 3900 ans.

afp/sjaq

Publié Modifié

Les Mayo Chinchipe

Les Mayo Chinchipe qui occupaient site de Santa Ana-La Florida, près de Palanda en Equateur, représentent la plus ancienne civilisation amérindienne de la haute Amazonie connue à ce jour. Des restes de maisons et un site cérémoniel y subsistent révélant une organisation sociale complexe avec un vaste réseau d'échanges interrégionaux, une architecture cérémonielle importante, et le commerce d'objets prestigieux.

Nourriture et offrandes

Les céramiques présentant des traces de cacao ont été découvertes dans les anciennes poubelles et les tombes du village laissant penser que les Indiens d'Amazonie utilisaient les fèves aussi bien comme offrande funéraire que comme nourriture quotidienne.

Pas de signe de chocolat chaud maison: les boissons étaient plus certainement faites à partir de simples fèves broyées, un breuvage fortement énergétique.