Modifié le 16 octobre 2018 à 18:39

La fonte des glaciers suisses accentuée par l'été caniculaire

Des couvertures de protection pour la glace déposées sur le glacier du Rhône.
La fonte des glaciers suisses accentuée par l'été caniculaire Le 12h30 / 1 min. / le 16 octobre 2018
Les glaciers suisses ont perdu un cinquième de leur volume au cours des dix dernières années et l'été caniculaire a aggravé la situation, selon une commission de l'Académie des sciences naturelles.

Les experts ont effectué des mesures sur 20 glaciers, situés dans toutes les régions du pays. Et le bilan est sans appel: l'équilibre entre la croissance due à la neige et les pertes dues à la fonte est fortement négatif.

"Cette année était extrême, on avait beaucoup de neige en hiver. On pensait que ça allait être une bonne année pour les glaciers, mais l'été a été extrêmement chaud, et tout la neige a fondu", explique Matthias Huss, glaciologue à l'Ecole Polytechnique Fédérale de Zurich et membre de la commission de l'Académie suisse des sciences naturelles, dans le 12h30 de la RTS.

Cela signifie que sans les énormes quantités de neige tombées l'hiver dernier, la fonte de cet été aurait été encore plus dramatique.

Fonte de la masse glacière

Avec le réchauffement climatique en cours, les glaciers suisses risquent de disparaître. "On a encore assez de glace en Suisse. On a un total de 50 km3 de glace, mais elle est en train de fondre. On a perdu cette année environ 2,5% de la masse glacière en Suisse, mais la même chose s'est aussi passée en 2017, en 2015... A la fin de ce siècle, on pense qu'on n'aura presque plus de glace en Suisse, sauf dans les très très hautes altitudes", précise Matthias Huss.

Ainsi, si la fonte des glaciers n'est pas endiguée, les phénomènes de sécheresse de cet été s'étendront de la plaine à la montagne.

Fabrice Gaudiano/jvia

Publié le 16 octobre 2018 à 12:55 - Modifié le 16 octobre 2018 à 18:39