Modifié le 09 octobre 2018 à 10:56

Google+ fermé suite à une faille de protection de données

Le géant des nouvelles technologies Google a annoncé une profonde réorganisation de ses activités, afin semble-t-il de se donner les moyens de laisser libre cours à ses projets les plus imaginatifs et ambitieux.
Google+ fermé suite à une faille de protection de données La Matinale / 1 min. / le 09 octobre 2018
Google a annoncé lundi que les données personnelles de 500'000 utilisateurs de Google+ pourraient avoir été accessibles à des développeurs extérieurs. Il a ajouté que le réseau social allait être fermé pour les particuliers.

Les données concernées par la faille portent sur des champs optionnels dans les profils enregistrés sur Google+, comme le nom, l'adresse de courriel, l'activité professionnelle, le sexe et l'âge, a précisé Google.

"Nous n'avons découvert aucun élément laissant supposer que le moindre développeur avait connaissance de ce problème ou avait détourné l'interface de programmation (API) et nous n'avons découvert aucun élément prouvant que la moindre donnée de profil avait été détournée", selon le géant.

Problème dissimulé

La faille logicielle a exposé les données personnelles d'utilisateurs entre 2015 et mars 2018, date à laquelle une enquête interne a permis de découvrir le problème et de le corriger, a rapporté le Wall Street Journal, en s'appuyant sur des sources anonymes et des documents internes.

Selon le journal, Google a choisi dans un premier temps de ne pas révéler ce problème en partie pour ne pas éveiller les soupçons des autorités.

ats/puga

Publié le 08 octobre 2018 à 22:05 - Modifié le 09 octobre 2018 à 10:56

Chute en bourse

L'action Alphabet, maison mère de Google, a cédé jusqu'à 2,77% à Wall Street après la publication de ces informations, avant d'effacer une partie de ses pertes.